[ 31 oct 2014 | Aucun Commentaire | 186 vues ]
Il y a 60 ans, le communiste Robert Ballanger défendait la liberté du peuple algérien à l’Assemblée nationale

Il y a 60 ans, le 1er novembre 1964, le FLN lançait une vague de 70 attentats meurtriers contre des représentants de l’armée et des civils. Rétrospectivement, cette « Toussaint rouge » marquait le point de départ du début de la guerre d’Algérie.

60 ans après ces évènements qui ont conduit à l’indépendance de l’Algérie, nous pouvons poser un regard apaisé et lucide sur cette page de notre histoire.

Le Parti Communiste fut le seul parti Ă  prendre position en faveur de la libertĂ© du peuple algĂ©rien et pour la fin de la domination coloniale , notamment par la voix de mon prĂ©dĂ©cesseur Ă  l’AssemblĂ©e nationale: Robert Ballanger.

[Lire la suite] »

ActualitĂ©s, Affaires internationales, Engagements, Interventions en sĂ©ances Ă  l'AssemblĂ©e Nationale »

[ 30 oct 2014 | Aucun commentaire | 52 vues ]
Budget 2015: l’aide publique au dĂ©veloppement sacrifiĂ©e

Le budget de l’Aide publique au dĂ©veloppement paie le prix fort des politiques d’austĂ©ritĂ© avec un budget en baisse constante depuis plusieurs annĂ©es.

L’aide française n’est aujourd’hui pas Ă  la hauteur pour lutter efficacement contre l’extrĂŞme pauvretĂ© et inverser le cours d’une mondialisation injuste pour les peuples des pays du Sud.

Retrouvez l’intervention que j’ai prononcĂ©e, au nom du groupe Front de Gauche, Ă  l’AssemblĂ©e nationale.

ActualitĂ©s »

[ 28 oct 2014 | Aucun commentaire | 123 vues ]
Budget de la sécurité sociale: des économies faites sur le dos des familles.

Ce mardi 28 octobre, je suis intervenu Ă  l’AssemblĂ©e nationale pour exprimer l’opposition des dĂ©putĂ©s Front de Gauche au projet de loi de finance de la SĂ©curitĂ© sociale.

Avec ce budget, le gouvernement rĂ©alise des Ă©conomies sur le dos des familles et des patients pour financer le Pacte de responsabilitĂ© et les milliards de rĂ©ductions d’impĂ´ts offerts aux entreprises.

Retrouvez mon intervention en vidéo.

ActualitĂ©s »

[ 22 oct 2014 | Aucun commentaire | 163 vues ]
J’appelle la France Ă  demander la suspension des nĂ©gociations sur le traitĂ© transtalantique

Lors de la sĂ©ance des questions europĂ©ennes, j’ai demandĂ© au Gouvernement français de suspendre les nĂ©gociations sur le marchĂ© transatlantique TAFTA.

Cet accord ultralibĂ©ral place l’Europe sous la coupe des USA, menace le modèle social français et conduit Ă  la perte de souverainetĂ© des États par la mise en place d’un mĂ©canisme d’arbitrage privĂ© au service des multinationales.

ActualitĂ©s »

[ 26 sept 2014 | Aucun commentaire | 457 vues ]
Intervention militaire en Irak: retrouvez l’interview de François Asensi sur RMC

InterviewĂ© par Jean-Jacques Bourdin, je suis revenu sur les rĂ©serves que j’ai formulĂ©es au nom des dĂ©putĂ©s Front de Gauche sur l’intervention militaire de la France en Irak aux cĂ´tĂ©s des Etats-Unis.

La France doit évidemment prendre part à la lutte contre la barbarie de Daech, mais pas en assurant le service après-vente des Américains, principaux responsables du chaos actuel en Irak.

ActualitĂ©s, Affaires internationales, Engagements »

[ 24 sept 2014 | 3 commentaires | 668 vues ]
Les dĂ©putĂ©s Front de Gauche expriment leurs rĂ©serves Ă  l’Ă©gard d’une intervention de la France en Irak aux cĂ´tĂ©s des Etats-Unis

La lutte contre la barbarie de Daech doit ĂŞtre une prioritĂ© absolue. Ce groupe terroriste est une menace inĂ©dite qu’il nous faut combattre par tous les moyens.

Pour autant, j’ai exprimĂ©, au nom du Front de Gauche, un certain nombre de rĂ©serves par rapport Ă  l’intervention de la France aux cĂ´tĂ©s des Etats-Unis.

La lutte indispensable contre la barbarie des djihadistes aurait dû en effet réunir l’ensemble de la communauté internationale, sous l’égide de l’ONU.

La France n’a pas Ă  faire le service après-vente des Etats-Unis!

ActualitĂ©s »

[ 3 sept 2014 | Aucun commentaire | 490 vues ]

En plein coeur de l’Ă©tĂ©, le gouvernement a dĂ©cidĂ© de supprimer la bourse au mĂ©rite, privant les Ă©tudiants les plus prometteurs d’une aide financière utile pour la suite de leur parcours.

Alors que l’Etat dĂ©pense des dizaines de milliards d’euros pour aider les entreprises, la suppression de ce dispositif, qui ne coĂ»te que 50 millions d’euros par an, paraĂ®t incomprĂ©hensible. Dans un contexte de prĂ©carisation croissante des Ă©tudiants, il s’agit d’un message nĂ©gatif de plus envoyĂ© Ă  nos Ă©tudiants.

Retrouvez mon intervention auprès de la ministre de l’Enseignement supĂ©rieur.

ActualitĂ©s »

[ 22 juil 2014 | Aucun commentaire | 810 vues ]
HĂ´pital Robert Ballanger: non au dĂ©sengagement de l’Etat!

L’hĂ´pital Robert Ballanger vient de se doter d’un nouveau bâtiment de Soins de suite et de rĂ©adaptation (SSR) qui permettra d’augmenter sensiblement la capacitĂ© d’accueil de ce service en amĂ©liorant les conditions de prise en charge des patients.

Alors que l’Etat, a soutenu ce projet via l’Agence RĂ©gionale de SantĂ© (ARS), l’hĂ´pital n’a toujours pas bĂ©nĂ©ficiĂ© d’un complĂ©ment de dotation en rapport avec l’augmentation des capacitĂ©s que permet ce nouveau bâtiment. L’hĂ´pital perçoit toujours une dotation calculĂ©e pour 40 lits et 5 places et ne peut ouvrir les 85 lits et 20 places dont dispose le nouveau bâtiment.

Je me suis donc adressĂ© au directeur gĂ©nĂ©rale de l’ARS pour que l’hĂ´pital Robert Ballanger rĂ©cupère les dotations auxquelles il a droit.

ActualitĂ©s, Affaires internationales, Engagements »

[ 22 juil 2014 | Aucun commentaire | 814 vues ]
La France doit clairement condamner l’offensive militaire israĂ©lienne Ă  Gaza

L’intervention militaire israélienne dans la bande de Gaza a déjà entraîné la mort de plus de 400 Palestiniens, dont une grande majorité de civils. Cette réaction aux tirs de roquette du Hamas est largement disproportionnée et doit cesser au plus vite.

Il est urgent que la communauté internationale pèse de tout son poids pour obtenir un cessez le feu et empêcher un nouveau bain de sang en Palestine. J’attends aussi de notre diplomatie qu’elle condamne avec force l’offensive terrestre israélienne. Or, pour le moment, la diplomatie française brille par son inaction.

Retrouvez ma déclaration sur la situation à Gaza.