Accueil » 3 villes ensembles, ActualitĂ©s

Monsieur le Ministre de l'Interieur, donnez des moyens au nouveau commissaire de Villepinte !

11 fĂ©vrier 2010 3 019 vues Un commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Le 2 fĂ©vrier dernier,  j’ai Ă©crit au Ministre de l’IntĂ©rieur.

Je lui ai fait part tout d’abord de ma satisfaction Ă  voir enfin un commissaire nommĂ© sur Villepinte. C’est une demande que j’ai renouvelĂ© Ă  plusieurs reprises.  J’ai Ă©tĂ© entendu.  C’est une nomination positive qui permettra de lutter plus efficacement pour la sĂ©curitĂ© des habitants et la tranquillitĂ© publique.

Cependant, je lui ai demandé des moyens matériels pour le commissariat de Villepinte, en particulier pour répondre au déficit de véhicules. Comment assurer une présence policiÚre sans véhicule disponible en nombre suffisant ?

Je vous fais part, dans son intĂ©gralitĂ©,  du courrier que j’ai adressĂ© au Ministre.

« Monsieur le Ministre,

Lors du Conseil d’administration de l’hĂŽpital Robert Ballanger que je prĂ©side, j’ai Ă©tĂ© alertĂ© par des reprĂ©sentants du corps mĂ©dical ainsi que par les reprĂ©sentants du personnel sur les agressions subies par plusieurs personnes aux abords de l’hĂŽpital.

MĂ©decins, infirmiĂšres, agents et cadres hospitaliers, tous ont dĂ©cidĂ© d’exercer en faveur de la santĂ© publique dans des communes dont ils connaissent les difficultĂ©s sociales. Il serait particuliĂšrement injuste qu’ils payent leur volontarisme par des risques pris sur leur intĂ©gritĂ© physique ou matĂ©rielle.

Hors ces problĂšmes de sĂ©curitĂ© quotidienne que vivent les professionnels de santĂ© trouvent une partie de leurs solutions dans des moyens adĂ©quats affectĂ©s aux forces de l’ordre qui travaillent chaque jour sur le terrain.

Or le 6 novembre dernier, je vous alertais sur un certain nombre de problĂšmes qui rendent l’action des services de police sur le terrain particuliĂšrement difficile, en particulier sur le manque d’encadrement et sur le manque de moyens matĂ©riels qui affecte ce commissariat.

Dans votre courrier du 4 dĂ©cembre, vous avez rĂ©pondu positivement Ă  ma demande d’une nomination d’un commissaire pour le commissariat de Villepinte. Je ne peux que me fĂ©liciter d’avoir Ă©tĂ© entendu. En revanche, pour ce qui concerne ce commissariat, point de rĂ©ponses sur les 25 % de vĂ©hicules de service manquants.

Avec ces moyens Ă  leur disposition, le commissaire de Villepinte saura mettre en place les dispositifs adĂ©quats pour la sĂ©curisation des lieux publics, et en particulier aux abords de l’hĂŽpital.

En souhaitant pouvoir compter sur votre appui, je vous prie d’agrĂ©er, Monsieur le Ministre, l’expression mes respectueuses salutations. »

1 commentaire »

  • Nicole a écrit :

    J’ai lu qu’un rapport de la cours des comptes « épinglait » le ministĂšre de l’intĂ©rieur sur le nombre de ces vĂ©hicules de son parc automobile de ses derniĂšres dĂ©penses ….. des berlines misent Ă  disposition … d’anciens ministres entre autres. Dans un comuniquĂ©, ce mĂȘme ministĂšre s’est engagĂ©e Ă  baisser de façon trĂ©s consĂ©quente son parc automobile. Et comme chacun le sait, dans ses cas lĂ  ce n’est pas le sommet de la pyramide qui fait les frais des Ă©conomies mais la base…. J’ai bien peur qu’une fois encore, les fonctionnaires de notre commissariat de Villepinte ne voit arriver les moyens espĂ©rĂ©s qu’au compte goutte…. Et puis des voitures pour faire quoi …. c’est 8000 emplois budgĂ©taires dont le ministĂšre de l’intĂ©rieur doit normalement se passer…
    Nicole

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>