Accueil » ActualitĂ©s

Communiqué : Que fait le secrétaire de la Fédération PCF de Paris en Seine-Saint-Denis?

19 mars 2010 3 003 vues Un commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami
18 mars 2010

DeuxiÚme tour des régionales :

Que fait le secrétaire de la Fédération de Paris en Seine-Saint-Denis ?

Fruit de calculs politiciens et de manoeuvres grossiĂšres, la composition de la liste de la gauche et des Ă©cologistes au deuxiĂšme tour des rĂ©gionales en Seine-Saint-Denis rĂ©trograde en position non Ă©ligible Pascal Beaudet, ancien maire PCF d’Aubervilliers, au profit de Patrice Bessac, secrĂ©taire de la FĂ©dĂ©ration PCF de Paris.

La direction du Parti communiste impose le parachutage de ce responsable parisien aux militants de Seine-Saint-Denis pour permettre Ă  ce dernier d’envisager une carriĂšre politique Ă  Montreuil, ville sur reprĂ©sentĂ©e avec deux des trois communistes en position Ă©ligible dimanche prochain.

Une nouvelle fois, la direction du PCF fait un choix clair : sacrifier la reprĂ©sentation des communistes de Seine-Saint-Denis au sein du Conseil rĂ©gional pour la seule promotion de dirigeants de ce parti, et ce alors que ce dĂ©partement populaire est dĂ©jĂ  frappĂ© d’une sous reprĂ©sentation Ă©lectorale en comparaison des Hauts-de-Seine ou du Val-de-Marne.

Aucun candidat issu des villes à direction communiste ne figure sur la liste départementale. Ces territoires marqués par la culture communiste ne seront tout simplement pas représentés à la région.

Les militants de Seine-Saint-Denis, auteur d’une campagne de proximitĂ© et de conviction dans les quartiers et villes populaires, ne mĂ©ritent dĂ©cidemment pas d’avoir des candidats issus de leurs propres rangs aux yeux de la direction du PCF.

Certes, les rĂ©sultats modestes du Front de gauche en Ile-de-France n’offraient pas de marge de manoeuvre importantes dans la composition de la liste de gauche pour le second tour. Mais en quoi cela justifiait-il d’Ă©carter les Ă©lus populaires et reconnus des villes de Seine-Saint-Denis, incarnant l’esprit de reconquĂȘte des communistes dans ce dĂ©partement ?

François ASENSI

Député PCF de Seine-Saint-Denis

Maire de Tremblay-en-France

Patrick BRAOUEZEC

Député PCF de Seine-Saint-Denis

Président de Plaine Commune

Didier PAILLARD

Maire PCF de Saint-Denis

 

 

1 commentaire »

  • FroG a écrit :

    Le Front de gauche peut et doit devenir la seule alternative à Gauche, alors débarrassons le des appareils des partis qui le composent pour que cesse ce genre de magouilles que tu dénonces, et faisons en un vrai parti auquel on pourra adhérer, et qui pourra ainsi fédérer toutes les forces de gauche anticapitalistes!
    Hier Patrick Braouezec a annoncĂ© qu’il quittait le PCF, avec lui Pierre Mansat, adjoint au maire de Paris, Jacqueline Fraysse, dĂ©putĂ©e des Hauts-de-Seine, Patrick Jarry, maire de Nanterre, Roger Martelli et Pierre Zarka… et toi, y penses-tu?…

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>