Accueil » Actions nationales, Actualités, Collectivités, Education

Nos enfants ont besoin d'une école de qualité, pas d'un service minimum!

15 mai 2008 2 824 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer à un ami

La forte mobilisation du 15 mai 2008, que je soutiens pleinement, démontre l’exaspération d’une majorité de français devant une politique ultralibérale.

Quelle est la réponse du Président ? La provocation. N.Sarkozy recourt aux mêmes méthodes réactionnaires que Margaret Thatcher en engageant un bras de fer avec les syndicats sur le projet de service minimum à l’école.

Cette nouvelle annonce est inacceptable car elle remet en cause un principe fondamental de notre République : le droit de grève. L’Etat ne peut juridiquement imposer ce service minimum aux communes en vertu du principe de libre administration des collectivités, inscrit dans notre Constitution.

Les Français défendent leurs services publics !

Par cet écran de fumée, le Président balaie les revendications des français sans y apporter la moindre réponse.

Suppression de 11 200 postes dans l’éducation nationale, fermeture de tribunaux et de bureaux de poste, fin des hôpitaux de proximité, projet de loi sur la mobilité dans la fonction publique qui généralise la précarité,… Les attaques du Gouvernement contre le service public se multiplient.

Le service minimum est une fausse solution. L’heure est à la modernisation de notre modèle social, pas à son démantèlement.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>