Accueil » Affaires internationales, Interventions auprĂšs du gouvernement

Stigmatisation des populations Roms : le gouvernement doit répondre aux critiques

5 septembre 2010 1 979 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

De l’ONU Ă  la Commission europĂ©enne, en passant par la HALDE, les autoritĂ©s françaises sont mises au ban pour la politique de stigmatisation et de discriminations des populations Roms. La compatiblitĂ© des expulsions collectives vers la Roumanie avec le droit international pose question. Ces pratiques planifiĂ©es interpellent les consciences de tous ceux qui sont attachĂ©s aux droits Ă©lĂ©mentaires de la personne et Ă  la dignitĂ© humaine.

Les solutions sĂ©curitaire et populiste mĂšnent Ă  l’impasse face Ă  une problĂ©matique complexe. Seule une coopĂ©ration europĂ©enne contre la discrimination et Ă  la paupĂ©risation des Roms dans leur pays d’origine peut faire en sorte que la migration ne soit pas une obligation pour eux.

Pour ces raisons, j’ai demandĂ© au ministre des Affaires Ă©trangĂšres de venir devant l’AssemblĂ©e nationale et de rĂ©pondre aux critiques adressĂ©es Ă  la France par les organisations internationales de dĂ©fense des droits de l’homme.

Vous pouvez retrouver ici mon intervention :
Lettre au Ministre des Affaires étrangÚres au sujet de la situation des Roms 
.

 

 

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>