Accueil » 3 villes ensembles, Actions nationales, Actualités, Interventions auprès du gouvernement, Justice, Sevran

Tranquillité publique et sécurité à Sevran : le gouvernement mis au pied du mur

21 mai 2008 2 832 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Hier après midi, à l’Assemblée nationale, j’ai interpellé la Ministre de l’Intérieur sur le bilan de l’opération anti-drogue, à Sevran, le 23 avril dernier.

Ce n’est pas le principe d’une telle opération qui a été mis en cause, mais l’impréparation et le manque de discrétion qui ont conduit au fiasco connu par cette opération

J’ai également regretté le cynisme du gouvernement qui demande aux sevranais de racheter un bien offert par la ville au franc symbolique, tout en imposant à la commune de lui donner un terrain de 1 million d’Euros.

Le gouvernement doit entendre la souffrance et l’humiliation des habitants de Sevran qui n’en peuvent plus de subir la loi des réseaux mafieux.

A la suite de cette intervention, Madame la Ministre de l’Intérieur s’est engagée à la création prochaine d’une Unité Territoriale de Quartier pour Sevran.

C’est pour moi une grande satisfaction de voir l’Etat s’engager publiquement à la création d’une UTEQ à Sevran, après avoir écarté jusque là la ville de ce dispositif.

L’Etat doit assumer ses missions régaliennes, partout. La tranquillité publique n’est pas un luxe réservé à certains territoires.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>