Accueil » 3 villes ensembles, Actions nationales, ActualitĂ©s, Interventions auprĂšs du gouvernement, Justice, Sevran

Tranquillité publique et sécurité à Sevran : le gouvernement mis au pied du mur

21 mai 2008 2 846 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Hier aprĂšs midi, Ă  l’AssemblĂ©e nationale, j’ai interpellĂ© la Ministre de l’IntĂ©rieur sur le bilan de l’opĂ©ration anti-drogue, Ă  Sevran, le 23 avril dernier.

Ce n’est pas le principe d’une telle opĂ©ration qui a Ă©tĂ© mis en cause, mais l’imprĂ©paration et le manque de discrĂ©tion qui ont conduit au fiasco connu par cette opĂ©ration

J’ai Ă©galement regrettĂ© le cynisme du gouvernement qui demande aux sevranais de racheter un bien offert par la ville au franc symbolique, tout en imposant Ă  la commune de lui donner un terrain de 1 million d’Euros.

Le gouvernement doit entendre la souffrance et l’humiliation des habitants de Sevran qui n’en peuvent plus de subir la loi des rĂ©seaux mafieux.

A la suite de cette intervention, Madame la Ministre de l’IntĂ©rieur s’est engagĂ©e Ă  la crĂ©ation prochaine d’une UnitĂ© Territoriale de Quartier pour Sevran.

C’est pour moi une grande satisfaction de voir l’Etat s’engager publiquement Ă  la crĂ©ation d’une UTEQ Ă  Sevran, aprĂšs avoir Ă©cartĂ© jusque lĂ  la ville de ce dispositif.

L’Etat doit assumer ses missions rĂ©galiennes, partout. La tranquillitĂ© publique n’est pas un luxe rĂ©servĂ© Ă  certains territoires.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>