Accueil » ActualitĂ©s

Mon intervention lors de la réunion des collectifs à Montreuil le 20 janvier

25 janvier 2007 2 359 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

J’ai pensĂ© moi aussi, aprĂšs les dĂ©cisions du Parti Communiste et de la Ligue Communiste RĂ©volutionnaire, que tout Ă©tait pliĂ© et qu’une candidature supplĂ©mentaire serait une candidature de plus, voire une candidature de division. J’ai Ă©voluĂ©. Ce raisonnement ne peut tenir sauf Ă  penser que ces deux formations aient un droit de veto sur notre mouvement. Ce n’est pas acceptable.

Ensuite je pense qu’il faut que la dĂ©mocratie s’exprime, c’est-Ă -dire que le peuple doit dĂ©cider : il y aura plusieurs candidats antilibĂ©raux, il faut donc faire confiance au peuple pour choisir qui des candidats antilibĂ©raux est le mieux Ă  mĂȘme pour rĂ©pondre Ă  la feuille de route qui est la nĂŽtre. Je pense que dans ces conditions, la diffĂ©rence peut se faire.

Ensuite, si j’ai bien compris le propos d’Yves Salesse, j’aimerais faire une petite objection. On ne peut pas dire que la pluralitĂ© de candidatures soit de nature Ă  rĂ©pĂ©ter le 21 avril. PremiĂšrement, chacun sait que le 21 avril c’est d’abord Jospin et son bilan. DeuxiĂšmement, les difficultĂ©s de la gauche rĂ©sident actuellement dans l’option sociale-libĂ©rale de SĂ©golĂšne Royal, par son programme Ă  l’eau tiĂšde et on voit que dans le dĂ©bat, elle est aujourd’hui complĂštement dĂ©passĂ©e. C’est une des raisons des difficultĂ©s de la gauche et non la pluralitĂ© de candidatures.

Enfin, une candidature supplĂ©mentaire ne me dĂ©range pas si elle est conforme Ă  la feuille de route. J’insiste bien lĂ -dessus. La feuille de route c’est les 125 propositions, c’est un candidat des collectifs. Un leader avec JosĂ©. Ce sera peut-ĂȘtre lui. Je ne connais pas JosĂ© mais j’apprĂ©cie l’homme, j’apprĂ©cie son courage. Je dis aussi, parce que ce sont les vers de l’internationale auxquels je reste trĂšs sensible, il n’y a pas de sauveur suprĂȘme : ni Dieu, ni CĂ©sar, ni tribun ! Cela veut dire qu’il faut une campagne collective et qui tienne la feuille de route des collectifs antilibĂ©raux !

Le dernier point c’est : attention Ă  la prĂ©cipitation pour restructurer le mouvement antilibĂ©ral. Demain, le mouvement antilibĂ©ral aura besoin de toutes les forces sans exclusive et sans exception, y compris, au risque de faire rĂ©agir certains ici, la LCR et le PCF. Par contre, il faudra faire en sorte qu’il y ait une hĂ©gĂ©monie culturelle forte dans le pays qui contraigne demain les appareils et qui assure la prĂ©Ă©minence de la culture que nous dĂ©fendons.

Merci de votre attention.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>