Accueil » ActualitĂ©s, Affaires internationales

Otages au Niger : les choix énergétiques de la France en question

25 septembre 2010 2 739 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Communiqué du jeudi 23 septembre

Offensive armée contre les réseaux terroristes au Sahel :

« impensable sans la consultation officielle du Parlement »


Les opérations militaires engagées par les autorités françaises en zone sahélienne soulÚvent certaines interrogations sur les moyens utilisés et les objectifs poursuivis.

A ce jour, l’implantation par la France d’une base opĂ©rationnelle militarisĂ©e au Niger n’a Ă©tĂ© ni confirmĂ©e, ni infirmĂ©e par le Gouvernement. Le souci impĂ©rieux de prĂ©server la vie des sept otages enlevĂ©s Ă  Arlit ne peut en aucun cas justifier une intervention militaire de grande ampleur en dehors du contrĂŽle du Parlement.

Une offensive armĂ©e contre les rĂ©seaux terroristes au Sahel, qui par nature engage la sĂ©curitĂ© du territoire national, est impensable sans la consultation officielle du Parlement, prĂ©vue par la Constitution sous trois jours. Le Premier ministre se doit d’informer, dĂšs aujourd’hui, l’ensemble des parlementaires sur les objectifs du dĂ©ploiement militaire au Sahel, dans le respect de la confidentialitĂ© nĂ©cessaire Ă  la sĂ©curitĂ© des otages.

L’échec tragique de la libĂ©ration de Michel Germaneau, menĂ©e le 22 juillet dernier avec le concours des forces mauritaniennes, invite Ă  la plus grande mesure. La France doit agir dans le plein respect de la souverainetĂ© des Etats du Sahel et faire la transparence sur ses accords de coopĂ©ration bilatĂ©raux.

L’enlĂšvement de salariĂ©s insuffisamment protĂ©gĂ©s remet en cause les choix Ă©nergĂ©tiques de la France, assis sur l’exploitation critiquĂ©e des ressources naturelles du Niger par Areva.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>