Accueil » 3 villes ensembles, Engagements, SantĂ©

DĂ©fendre l'accĂšs de tous aux soins

1 juillet 2008 2 724 vues Un commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Les orientations prises le 25 juin par l’Agence RĂ©gionale de l’Hospitalisation sont inacceptables. Elles auront comme consĂ©quence de limiter l’accĂšs au soin des patients Ă  l’HĂŽpital Robert Ballanger.

Si ces orientations Ă©taient mises en place, les femmes victimes du cancer de sein ou encore ceux qui ont besoin d’une angioplastie coronarienne ne seraient plus soignĂ©s Ă  l’HĂŽpital Robert Ballanger.

Hier au soir le Conseil municipal de Tremblay a adoptĂ© Ă  l’unanimitĂ©, moins 3 abstentions, un voeu solennel qui s’oppose Ă  ce dĂ©mantĂšlement organisĂ© de l’hĂŽpital public.

 » La politique de santĂ© publique, engagĂ©e par le gouvernement de Nicolas Sarkozy, est une remise en cause permanente du principe de solidaritĂ© qui fonde notre systĂšme de santĂ© et qui garantit Ă  toute personne, quelque soit son revenu, sa condition ou son origine, d’ĂȘtre soignĂ©e dans les meilleures conditions.

AprÚs les franchises médicales sur les médicaments qui pénalisent les plus fragiles à savoir les personnes ùgées, les chÎmeurs, les étudiants, le projet de déremboursement des médicaments pour les maladies de longue durée comme le diabÚte ou le cancer a dévoilé un peu plus les intentions du gouvernement.

Cette remise en cause de notre systĂšme de santĂ© n’épargne pas l’hĂŽpital public. Bien au contraire. Les conclusions du rapport Larcher, qui sera votĂ© au parlement Ă  l’automne prochain, organisent le dĂ©mantĂšlement des services hospitaliers, en limitant l’offre de soin.

Mais avant mĂȘme que la loi ne soit votĂ©e, cette politique de dĂ©mantĂšlement est dĂ©jĂ  engagĂ©e dans notre dĂ©partement.

Lors de la confĂ©rence sanitaire du territoire de santĂ© 93.3, rĂ©uni le 25 juin dernier, l’Agence RĂ©gionale de l’Hospitalisation a prĂ©sentĂ© des orientations inacceptables qui remettent en cause la prise en charge de certains malades Ă  l’HĂŽpital Robert Ballanger.

Le traitement des pathologies qui touchent en particulier les femmes (cancer du sein, chirurgie gynĂ©cologique) est menacĂ©, tout comme la prise en charge des maladies du cƓur, avec la volontĂ© de mettre un terme Ă  l’angioplastie coronarienne.

De Blanc-Mesnil Ă  Tremblay-en-France, l’hĂŽpital intercommunal Rober Ballanger permet Ă  un bassin de population de 400 000 personnes de bĂ©nĂ©ficier d’une prise en charge de qualitĂ© et de proximitĂ©. Toute rĂ©gression en matiĂšre d’offre de soin ne servirait qu’à aggraver la situation d’un dĂ©partement fragilisĂ© par la situation sociale de ses habitants. A l’inverse, avoir un hĂŽpital public moderne, bien Ă©quipĂ©, accessible Ă  tous les malades, est un moyen essentiel de lutte contre les inĂ©galitĂ©s sociales dont on sait les consĂ©quences sur les questions de santĂ©.

Le conseil municipal de Tremblay-en-France demande solennellement Ă  la Ministre de la santĂ© de revenir sur les orientations de l’Agence RĂ©gionale de l’Hospitalisation qui mettraient en pĂ©ril l’égalitĂ© de soin sur notre territoire de santĂ©. « 

1 commentaire »

  • Nicole - Tremblay a écrit :

    Comme si faire payer les malades ne suffisait pas, on rajoute une couche supplĂ©mentaire. En effet, sous prĂ©texte de meilleure efficacitĂ© Ă  l’offre de soin, on va crĂ©er des grands pĂŽles dĂ©partementaux qui seront (nous dit on) Ă  la pointe. Mais qui peut croire qu’un seul lieu sera en capacitĂ© d’absorber la demande quand il faut dĂ©jĂ  attendre plusieurs semaines pour une IRM ou un scanner, et ceux malgrĂ© le plateau technique qu’offre par exemple l’hopital public et les Ă©tablissement privĂ©s. Une fois de plus la sĂ©lection se fera par « le porte monnaie ». Au pĂŽle dĂ©signĂ© les activitĂ©s mĂ©dicales « rentables », aux autres les activitĂ©s dĂ©ficitaires, et charge Ă  eux de faire au mieux pour le financement. Je sais maintenant quelle sera la nouvelle rĂ©forme de Sarkozy, enlever le mot EgalitĂ© de la devise de notre rĂ©publique.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>