Accueil » CollectivitĂ©s, Sevran

Budget municipal : l’Etat doit aider Sevran

19 septembre 2008 4 389 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

François Asensi soutient la position du maire de Sevran et de son Conseil municipal, qui ont refusĂ© de voter le budget de la commune. A l’Etat de faire preuve de solidaritĂ© rĂ©publicaine pour soutenir les finances de cette ville qui cumule les difficultĂ©s sociales et Ă©conomiques.

Le Conseil municipal de Sevran, en choisissant de ne pas voter de budget, a mis l’Etat face Ă  ses responsabilitĂ©s.

La ville n’a ni à s’autolimiter dans les actions qu’elle entend mener pour les habitants, ni à faire payer plus d’impîts aux Sevranais.

L’Etat accordera certes 1.7 millions d’euros pour mettre en Ă©quilibre le budget de la ville, mais ce n’est que l’anticipation de ce que recevra automatiquement Sevran dĂšs l’annĂ©e prochaine, comme toutes les autres villes dĂ©passant les 51 000 habitants. Les Sevranais n’attendent pas de l’Etat une simple avance. Ils lui demandent une vĂ©ritable politique de solidaritĂ©.

En revanche, les Sevranais savent qu’ils peuvent compter sur la solidaritĂ© des Tremblaysiens. Depuis 14 ans, dans le cadre du syndicat intercommunal, la ville de Tremblay-en-France a pris en charge 13 millions d’euros au titre de la solidaritĂ© Ă  Sevran. Cette participation volontaire a permis d’allĂ©ger la pression fiscale des mĂ©nages sevranais de plus 8,60 %.

Si Tremblay a choisi la solidaritĂ© volontaire avec Sevran, l’Etat doit l’imposer Ă  ceux qui refusent. François Asensi attend justement du dĂ©bat sur le grand-Paris que soit pris en compte cette valeur rĂ©publicaine fondamentale : l’égalitĂ© entre tous les territoires.

sevransolidarité

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>