Accueil » Actualités, Collectivités

Le maire de Neuilly-sur-Seine n’est pas le bienvenu à Aubervilliers

8 janvier 2009 5 868 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Par François Asensi, député de Seine-Saint-Denis, enfant d’Aubervilliers – quartier du Landy.

« Jacques Salvator vient d’inviter à Aubervilliers dont il est le maire PS, Jean-Christophe Fromantin, le maire de Neuilly-sur-Seine, soutenu par l’Ump aux récentes élections municipales. Le Parisien du 8 janvier présente cette visite inattendue comme « une rencontre au sommet des plus étonnantes ». Cette démarche pourrait assurément devenir une véritable bombe. Que l’édile de l’une des villes de France les plus riches, où près de 12 % de la population paient l’impôt sur la fortune, condescende à descendre dans les « bas quartiers de la capitale » (Jacques Salvator cite, avec « ironie » affirme le journaliste, d’« une coopération nord-sud ») ne peut être ressentie que comme une véritable provocation, tant par la population d’Aubervilliers que par celle de la plupart des villes de Seine-Saint-Denis.

Aubervilliers n’a pas la vocation d’être une ville pauvre, pas plus que Neuilly n’a celle d’être une ville riche. Depuis plus d’un siècle, tout a été mis en œuvre par les pouvoirs publiques, par les différents gouvernements pour qu’il en soit ainsi ; parquer les plus défavorisés dans certaines banlieues, protéger les riches dans d’autres.

Parmi les plus de 4000 demandeurs de logements sociaux d’Aubervilliers, certains ne refuseraient sans doute pas un logement à Neuilly. Mais cette ville préfère payer la majoration imposée par la loi Sru (Solidarité et renouvellement urbain) plutôt que de construire des logements accessibles. Un pourcentage de 2,6 logements sociaux semble aux maires de Neuilly qui se sont succédés, Balkany, Sarkozy ou Fromantin, sans doute excessif.

Aubervilliers ne fait pas l’aumône et ne réclame pas l’aide « humanitaire » d’une œuvre de bienfaisance. Aubervilliers n’est pas une colonie à « civiliser ». Ses habitants n’ont pas besoin de la charité complaisante de ceux qui ne se préoccupent à aucun moment de leurs difficultés. Ils ne demandent que la possibilité de vivre dignement.

Non, le Maire de Neuilly-sur-Seine et le député des Yvelines ne sont pas les bienvenus à Aubervilliers où les traditions de solidarité et de luttes marquent depuis toujours l’histoire. Souhaitons que la population sache accueillir comme il se doit ces visiteurs indésirables. »

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>