Accueil » DOM, Interventions auprès du gouvernement

Guadeloupe, Martinique, Réunion, Guyane : les DOM ont les mêmes droits que la métropole !

5 mars 2009 2 086 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Le Député a réclamé un engagement fort du Gouvernement envers les DOM, alors que les plus hautes autorités du pays refusent de s’y rendre. Les précieuses avancées sociales conquises par les salariés doivent désormais …

« M. François Asensi attire l’attention de Madame la ministre sur le mouvement social initié au début de l’année en Guadeloupe et en Martinique, afin d’obtenir notamment une hausse des salaires et une baisse des prix des produits de première nécessité.

La grève générale, largement soutenue par les populations, souligne cruellement les difficultés économiques et sociales découlant de plusieurs décennies d’une politique d’Etat alternant paternalisme et indifférence. Avec 12% de la population sous le seuil de la pauvreté et près de 25% des actifs au chômage, ces deux départements illustrent tristement la fracture économique et sociale qui s’est creusée entre la métropole et l’ensemble de l’Outre-mer.

Les nombreuses mesures de défiscalisation et d’exonérations, non dénuées d’arrière-pensées politiciennes et de pratiques clientélistes, ont imposé à l’Outre-mer une croissance profondément inégalitaire. La structure économique coloniale n’a ainsi guère évolué depuis le XIXème siècle, l’immense majorité des richesses se concentrant dans les mains de quelques familles.

L’économie reste largement dépendante des importations, et les groupes pétroliers et la grande distribution en position quasi monopolistique dégagent des profits substantiels qui amputent le pouvoir d’achat des habitants.

Malgré un discours d’unité républicaine, la métropole a largement échoué à assurer la solidarité entre les territoires. En s’enfermant dans une politique d’assistance à géométrie variable qui bafoue la dignité des ultramarins, les Gouvernements se sont mépris sur la demande légitime des Français d’Outre-mer : l’égalité des droits sociaux, économiques et politiques pour que le mot de citoyenneté ait le même sens en métropole et dans les Dom-Tom.

La mobilisation pacifique actuelle s’est heurtée à l’indifférence du Gouvernement misant sur l’essoufflement du mouvement. La persévérance des salariés grévistes semble enfin ouvrir la voie à une augmentation des salaires et un gel des prix sur certains produits, malgré les réticences des organisations patronales.

Il se félicite de ces avancées et demande au ministre de quelle manière il entend faire appliquer les accords dans toutes les entreprises et leur transférer la charge financière de ces mesures. La crise économique et sociale touchant l’ensemble de l’Outre mer, il souhaiterait savoir si les dispositions annoncées par le Gouvernement s’appliqueront également à la Réunion et en Guyane.

La dimension de la mobilisation populaire a révélé l’ampleur des difficultés rencontrées dans ces territoires. Il souhaite savoir si la ministre entend remanier en conséquence le projet de loi sur l’Outre mer, largement dépassé. »

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>