Accueil » 3 villes ensembles

Notre mobilisation a payé! La cardiologie interventionnelle est finalement maintenue à l'hôpital Ballanger

2 mars 2011 3 110 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Le 14 décembre dernier, l’Agence Régionale de Santé (ARS) avait émis un avis défavorable à l’activité de cardiologie interventionnelle de l’hôpital Robert Ballanger d’Aulnay-sous-Bois.
Avec des élus et des professionnels de santé, nous sommes battus pour obtenir le maintien de cette offre de soins indispensable aux habitants de Seine-Saint-Denis. Aujourd’hui, c’est chose faite, l’hôpital Ballanger va garder son service de cardiologie avec toutes ses composantes et je m’en félicite.

Retrouvez ci-dessous ma déclaration qui salue la décision de l’ARS:

Par décision du 21 février 2011, le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé, Claude EVIN, a autorisé le Centre Hospitalier Intercommunal Robert Ballanger (CHIRB) à exercer sur son site l’activité de cardiologie interventionnelle sous imagerie médicale, par voie endovasculaire (angioplasties coronariennes). Cette décision, obtenue de haute lutte, est un succès majeur. Dès le départ, je me suis mobilisé avec les élus et les professionnels de santé pour le maintien de cette offre de soin indispensable pour notre territoire.

Il aurait été anormal que le CHIRB soit privé de son activité de cardiologie interventionnelle.

De nombreux arguments plaidaient en faveur du maintien de cette activité :

–    le service de cardiologie bénéficie d’un équipement de pointe depuis Mars 2009 et va s’installer dans un bâtiment neuf et aux normes dans les prochains jours.
–    les seuils requis pour le nombre d’angioplasties effectuées chaque année sont réalisés depuis deux ans.
–    le CHIRB traite le tiers des urgences de Seine-Saint-Denis,
–    il est pressenti pour être hôpital « tête de pont » dans le cadre de la Permanence des Soins Hospitaliers,
–    il est l’hôpital référent de l’Aéroport International de Roissy (60 millions de passagers en 2010),
–    le CHIRB traite une population d’environ 450 000 habitants, regroupant les communes d’Aulnay, Villepinte, Sevran, Le Blanc Mesnil et Tremblay-en-France ainsi que quelques communes de Seine et Marne.
–    un service de cardiologie interventionnelle performant est indispensable dans un département où la population est plus vulnérable aux risques médicaux et où la densité médicale est insuffisante.

En tant que Président du Conseil de Surveillance du CHIRB, je prends acte de cette décision que j’ai moi-même défendue avec détermination par divers courriers et entretiens téléphoniques avec l’ARS.

Cette décision prouve que notre demande était justifiée et je remercie toutes celles et ceux qui se sont investis dans ce dossier : élus, médecins, cardiologues, direction,patients, syndicats.

Ce succès nous incite à demander à nouveau une entrevue avec l’ARS pour obtenir le financement de la deuxième phase de restructuration (60 millions d’euros), absolument  nécessaire au CHIRB et bien moins onéreuse que certains projets d’Ile-de-France, pour lesquels d’ailleurs l’ARS s’interroge.

Vous pouvez compter sur ma détermination pour ce dossier comme sur celui de la cardiologie pour que les moyens nécessaires soient accordés au CHIRB, afin d’améliorer l’accueil des patients et les conditions de travail de l’ensemble du personnel.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>