Accueil » ActualitĂ©s, Villepinte

Prisons: plus de personnel pour un meilleur suivi des détenus!

30 mars 2011 4 813 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Le lundi 7 mars, une personne incarcĂ©rĂ©e Ă  la prison de Villepinte a mis fin Ă  ses jours. Cet Ă©vĂšnement tragique fait Ă©cho Ă  l’Ă©tat dĂ©plorable de la plupart de nos prisons, confrontĂ©es Ă  une pĂ©nurie de moyens inacceptable. Les Services pĂ©nitentiaires d’insertion et de probation, chargĂ© du suivi des peines et de la rĂ©insertion, font les frais de la politique de rĂ©duction des dĂ©penses menĂ©es par le gouvernement dans le domaine de la justice. Ainsi, Ă  Villepinte, seulement 10 personnes sont chargĂ©s du suivi de prĂšs de 1000 dĂ©tenus.  Dans ces conditions, comment assurer un suivi adaptĂ© aux caractĂ©ristiques judiciaires, sociales et psychologiques de chacun?

J’ai donc dĂ©cidĂ© d’intervenir auprĂšs du Ministre de la Justice Michel Mercier pour lui demander de procĂ©der Ă  des embauches de personnel pour les Services pĂ©nitentiaires d’insertion et de probation. J’ai Ă©galement insistĂ© sur le manque de moyens allouĂ©s Ă  la prison de Villepinte, la plus surpeuplĂ©e d’Ile-de-France avec un taux d’occupation de 155%.

Vous pouvez lire cette intervention ci-dessous:

« Monsieur le Ministre,

Je tiens Ă  vous alerter des difficultĂ©s rencontrĂ©es par les Services pĂ©nitentiaires d’insertion et de probation (SPIP) dans l’exercice de leur profession. En effet, plusieurs syndicats m’ont fait part du manque de moyens dont ils disposent pour mener Ă  bien leur mission. ChargĂ©s du contrĂŽle et du suivi des peines ainsi que de l’aide Ă  la rĂ©insertion, ces professionnels effectuent un travail indispensable au bon fonctionnement  de la justice. Ils contribuent Ă  l’application de peines mieux adaptĂ©es au profil des prĂ©venus et participent Ă  la prĂ©vention de la rĂ©cidive. Les SPIPs sont donc des acteurs majeurs du service public de la justice.

La mise en cause de cette profession par le PrĂ©sident de la RĂ©publique suite Ă  diffĂ©rentes affaires judiciaires a profondĂ©ment choquĂ© les SPIPs qui rejettent la responsabilitĂ© des dysfonctionnements invoquĂ©s. Il leur est en effet de plus en plus difficile de faire face aux nombre de dossiers Ă  traiter, faute d’effectifs suffisants. Sur un plan national, 2800 travailleurs sociaux ont en charge le suivi de 240 000 personnes. En Seine-Saint-Denis, dĂ©partement sensible au niveau judiciaire, le manque de professionnel retarde le traitement des 750 dossiers en attente.

La situation est particuliĂšrement prĂ©occupante Ă  la maison d’arrĂȘt de Villepinte, commune dont je suis le dĂ©putĂ©. Seulement 6 professionnels titulaires et 4 stagiaires sont en charge de 996 personnes. MalgrĂ© tout leur dĂ©vouement, les Services pĂ©nitentiaires d’insertion et de probation de Villepinte ne peuvent assurer un suivi adaptĂ© aux difficultĂ©s sociales, familiales et judiciaires de chaque dĂ©tenu. Cette situation s’ajoute au surpeuplement inacceptable de cette maison d’arrĂȘt qui, avec 996 dĂ©tenus pour 588 places, a le taux de surpopulation carcĂ©rale le plus important d’Ile-de-France. Le suicide d’un dĂ©tenu en attente de jugement le lundi 7 mars n’est pas Ă©tranger Ă  l’état de dĂ©labrement constatĂ© au centre d’arrĂȘt de Villepinte. Cet Ă©vĂšnement tragique fait Ă©cho aux demandes  de moyens supplĂ©mentaires formulĂ©s par les SPIPs que le ministĂšre de la Justice n’a toujours pas satisfaites.

Aussi, je vous demande, Monsieur le Ministre, de rĂ©pondre favorablement aux revendications des Services pĂ©nitentiaires d’insertion et de probation en affectant plus de moyens au suivi des dĂ©tenus et plus gĂ©nĂ©ralement au fonctionnement de nos centres pĂ©nitentiaires. Je souhaite que le ministĂšre procĂšde Ă  de nouvelles embauches pour pallier au manque criant de personnel. La dĂ©fense du service public de la justice est Ă  mon sens primordiale pour la sĂ©curitĂ© de tous et doit ĂȘtre dĂ©fendu Ă  tout prix. »

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>