Accueil » ActualitĂ©s

OĂč est la diversitĂ© au sein du Conseil gĂ©nĂ©ral de Seine-Saint-Denis ?

2 avril 2011 3 801 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

COMMUNIQUE
1er avril 2011

A la lecture du journal Le Parisien de ce matin, et de son trombinoscope des conseillers gĂ©nĂ©raux de Seine-Saint-Denis, j’ai Ă©tĂ© interloquĂ© par le manque de diversitĂ© de l’assemblĂ©e dĂ©partementale. La population d’origine immigrĂ©e, riche composante de notre dĂ©partement, est injustement sous-reprĂ©sentĂ©e Ă  l’issue des Ă©lections cantonales.

Dans cette assemblĂ©e dĂ©partementale, le groupe socialiste n’accueille aucun Ă©lu immigrĂ©, ou descendant de l’Ă©migration des pays anciennement colonisĂ©s. Force est de constater que les engagements de ce parti en faveur de l’« Ă©galitĂ© rĂ©elle » et de la lutte contre les discriminations ne se traduisent pas en acte.

Comment une formation qui dirige 60 dĂ©partements et regroupe plusieurs dizaines de milliers d’Ă©lus peut-elle n’avoir aucun conseiller gĂ©nĂ©ral issu de l’immigration dans un dĂ©partement aussi emblĂ©matique que la Seine-Saint-Denis ? C’est un manque de courage politique.

Je me fĂ©licite au contraire que le PCF et le Front de gauche aient donnĂ© toute sa place Ă  la diversitĂ© des origines. Leur choix d’investitures aux cantonales, fondĂ© sur la compĂ©tence des candidats et leur proximitĂ© avec les habitants, permet au groupe « Communiste, Front de Gauche, pour une alternative sociale et Ă©cologique » du Conseil gĂ©nĂ©ral d’ĂȘtre Ă  l’image de la population de notre dĂ©partement.

La sociĂ©tĂ© française est le creuset de mĂ©tissages culturels, et le dĂ©partement de la Seine-Saint-Denis en est le symbole. Un quart des jeunes français possĂšde un grand-parent nĂ© Ă  l’Ă©tranger, et plus encore dans notre dĂ©partement. Pour faire reculer durablement l’abstention et la dĂ©fiance envers les institutions rĂ©publicaines, il est indispensable de briser le plafond de verre qui Ă©carte les personnes issues de l’immigration dite «visible» des plus hautes responsabilitĂ©s politiques. Les formations majoritaires, Ă  droite comme Ă  gauche, ont Ă  ce titre une responsabilitĂ© essentielle pour sortir les Ă©lus d’origine immigrĂ©e d’un rĂŽle de faire-valoir Ă©lectoraliste.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>