Accueil » Sevran

Pour le maintien de la classe de l’Ă©cole Curie de Sevran

8 septembre 2011 7 427 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

ClassĂ©e en zone d’Ă©ducation prioritaire, l’Ă©cole Curie se trouve sous la menace d’une fermeture de classe. Elle n’accueille pas suffisamment d’Ă©lĂšves au regard des seuils fixĂ©s par l’Education nationale, notamment en raison des mouvements de population dans le quartier, liĂ©s au programme de rĂ©novation urbaine.

Je suis intervenu hier pour soutenir les parents d’Ă©lĂšves et la communautĂ© enseignante de cette Ă©cole et demander le maintien dela classe menacĂ©e. La lutte contre les inĂ©galitĂ©s territoriales en matiĂšre de rĂ©ussite scolaire ne peut tolĂ©rer une baisse des moyens consacrĂ©s aux Ă©coles. Je vous propose de retrouver le courrier que j’ai adressĂ© Ă  l’Inspection acadĂ©mique de Seine-Saint-Denis.


Le 6 septembre 2011

Monsieur l’Inspecteur d’acadĂ©mie,
Je me permets de vous faire part de mon incomprĂ©hension face Ă  la fermeture envisagĂ©e d’une classe au sein du groupe scolaire Curie de Sevran.
Parents d’Ă©lĂšves et personnels enseignants m’ont exprimĂ© leur inquiĂ©tude face Ă  une mesure qui dĂ©tĂ©riorerait immanquablement les conditions d’enseignement dans un quartier accueillant de nombreuses familles touchĂ©es par la crise Ă©conomique et sociale. Cette inquiĂ©tude s’est muĂ©e en vif mĂ©contentement depuis qu’une menace similaire concerne l’Ă©cole voisine.

Inscrite en fermeture bloquĂ©e avant l’Ă©tĂ©, l’Ă©cole Curie demeurait dans l’attente du nombre exact d’Ă©lĂšves prĂ©sents lors de cette rentrĂ©e. Pour un manque de seulement quelques Ă©lĂšves, le seuil fixĂ© n’est pas atteint. Une dĂ©cision prise sur une base strictement comptable, au-delĂ  de la perte d’une classe et d’un enseignant, remettrait en cause l’ensemble de l’organisation pĂ©dagogique mise en place par la direction de l’Ă©tablissement.

L’expĂ©rience montre que dans les jours suivant la rentrĂ©e des classes, plusieurs Ă©lĂšves viennent finalement renforcer les effectifs de l’établissement. L’habilitation de l’Ă©cole Curie Ă  accueillir des Ă©lĂšves non francophones en cours d’annĂ©e, dont le nombre est par nature difficilement prĂ©visible, plaide Ă©galement pour le maintien des effectifs enseignants et un nombre d’Ă©lĂšves par classe restreint. J’ajoute enfin que la rĂ©novation du quartier amĂšne de fort mouvement de population en cours mĂȘme d’annĂ©e scolaire : si le nombre d’enfants est actuellement en baisse, il est essentiel de tenir compte et d’anticiper les livraisons de logements neufs qui auront lieu dans quelques mois Ă  proximitĂ© de l’école Curie.

Eduquer Ă  Sevran est une mission riche et passionnante, que les difficultĂ©s culturelles et sociales vĂ©cues par les familles rendent cependant parfois ardue. Cela justifie un effort plus soutenu qu’ailleurs de l’Education nationale. C’est la condition d’une Ă©cole de l’excellence pour tous, engagĂ©e dans la lutte contre les inĂ©galitĂ©s scolaires. Le classement « éducation prioritaire » de cet Ă©tablissement Ă©tait une reconnaissance de ses difficultĂ©s spĂ©cifiques. Cette reconnaissance doit ĂȘtre accrue.

Le 28 juin dernier, Ă  l’AssemblĂ©e nationale, j’avais plaidĂ© pour l’arrĂȘt des fermetures de classes Ă  Sevran lors des questions au gouvernement. Avant l’étĂ©, au plus fort des tensions dans la ville de Sevran, l’Etat s’était engagĂ© Ă  sanctuariser les moyens dont bĂ©nĂ©ficie cette ville. Cette dĂ©cision se traduisait dans le champ scolaire par l’assurance du maintien du nombre de classes ouvertes dans les Ă©coles, dĂ©cision Ă  laquelle les directions d’école ont prĂȘtĂ© crĂ©dit au moment de construire leur rentrĂ©e scolaire.

Je dĂ©plore que cet engagement semble aujourd’hui remis en cause et j’apporte mon soutien Ă  la demande de maintien de la neuviĂšme classe de l’école Marie Curie formulĂ©e par les parents d’élĂšves, par la communautĂ© enseignante et ses reprĂ©sentants.

Dans l’attente d’une rĂ©ponse que j’espĂšre favorable Ă  cette demande, je vous prie de croire, Monsieur l’Inspecteur d’acadĂ©mie, Ă  l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

François ASENSI

Député de Seine-Saint-Denis

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>