Accueil » Interventions auprès du gouvernement

"Monsieur le ministre, les étudiants ont besoin d’un 10ème mois de bourse"

3 août 2011 6 832 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Malgré l’engagement pris par la majorité présidentielle à la rentrée 2009, le gouvernement se refuse à accorder un dixième mois de bourse aux étudiants en difficulté. J’ai décidé de m’adresser au ministre de l’Enseignement supérieur pour lui demander de mettre en place cette mesure au plus vite et d’assurer enfin des conditions de vie dignes à l’ensemble des étudiants

QUESTION DE FRANCOIS ASENSI AU MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR :

 » Engagement avait été pris en septembre 2009 de débloquer un dixième mois de bourse universitaire pour pallier les grandes difficultés matérielles des étudiants et tenir compte de l’allongement de l’année universitaire au-delà de neuf mois. Cet engagement semble désormais remis en cause. Le ministre du budget vient récemment de l’écarter en évoquant un « chèque pour faire plaisir à une partie de la population », ce qui démontre une totale méconnaissance des difficultés des jeunes de ce pays et un certain manque de considération à leur égard.

En appliquant sa doctrine de réduction de la dépense publique de manière injuste, le Gouvernement fragiliserait une population en grande précarité. Dans le même temps, il faut souligner que deux cent millions d’euros de déductions fiscales seront accordées en 2011 aux foyers en capacité de payer l’impôt sur le revenu, au titre des frais de scolarité de leurs enfants étudiants.

Revenir sur le versement d’un dixième mois de bourse à la rentrée universitaire serait particulièrement injuste et pénalisant. Les étudiants ont intégré cette ressource nouvelle dans leurs choix professionnels effectués durant l’été. Le site du ministère de l’enseignement supérieur, au 1er août 2011, informe d’ailleurs encore les étudiants qu’ils bénéficieront dès la rentrée 2011-2012 de ce dixième mois de bourse.

Nombreux sont ceux qui travaillent durant l’été à leurs travaux de recherche. Pendant ces mois d’été, les dépenses de logement ou d’alimentation sont tout aussi lourdes. Alors que la dernière enquête de l’Observatoire de la vie étudiante démontre un fort recul de la démocratisation de l’université entre 2006 et 2010, avec une chute de la part des étudiants issue des classes populaires de 35 % à 31 %, des mesures urgentes en faveur de l’autonomie des étudiants doivent être débloquées.

Il lui demande si le Gouvernement versera dès la rentrée universitaire 2011 un dixième mois de bourse et s’engagera sur l’octroi d’une aide permanente aux étudiants. »

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>