Accueil » DOM, Interventions auprĂšs du gouvernement

Tarifs de téléphonie mobile entre les DOM et la métropole: mettre fin à une discrimination territoriale inacceptable

9 fĂ©vrier 2012 17 836 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Le vendredi 9 fĂ©vrier 2012 aura lieu au ministĂšre de l’Industrie une rĂ©union avec les opĂ©rateurs de tĂ©lĂ©phonie mobile afin de trouver des solutions aux tarifs pratiquĂ©s dans les territoires ultramarins, beaucoup plus Ă©levĂ©s qu’en mĂ©tropole.  La secrĂ©taire d’Etat Ă  l’Outre-Mer Marie-Luce Penchard a indiquĂ© que la rĂ©union du 9 fĂ©vrier avait pour but de « trouver des tarifs acceptables ».

Cette réponse est insuffisante. Un tarif unique en métropole et dans les DOM est plus que jamais indispensable.

Les citoyens ultramarins en ont assez des tarifs prohibitifs pratiquĂ©s par les opĂ©rateurs de tĂ©lĂ©phonie mobile et s’indignent de l’inĂ©galitĂ© de traitement dont ils sont victimes. Ils refusent  d’ĂȘtre considĂ©rĂ©s comme des citoyens français de seconde zone. Les opĂ©rateurs continuent en effet d’assimiler les DOM Ă  des territoires Ă©trangers. Ainsi, chez certains opĂ©rateurs, le coĂ»t d’un appel dans les DOM est identique Ă  celui d’un appel Ă©mis en Belgique. Chez d’autres, une communication entre la mĂ©tropole et les territoires ultramarins est facturĂ© plus cher que vers les Etats-Unis, le BrĂ©sil ou Madagascar.Les disparitĂ©s de tarification sont poussĂ©es Ă  l’extrĂȘme avec la pratique par les opĂ©rateurs du « roaming » qui consiste Ă  surtaxer les appels des mobiles ultramarins Ă©mis sur l’hexagone et inversement.

François Asensi condamne fermement ces discriminations qui remettent en cause les principes d’égalitĂ© entre les citoyens, quel que soit leur lieu d’habitation. En ce sens, il a dĂ©posĂ© Ă  l’AssemblĂ©e nationale une proposition de loi visant Ă  pĂ©naliser les discriminations territoriales.

La chertĂ© des prix tĂ©lĂ©phoniques avait Ă©tĂ© l’un des sujets de mĂ©contentements mis en exergue lors de la grave crise sociale de 2009. Aucune rĂ©ponse n’a Ă©tĂ© apportĂ©e.

François Asensi est intervenu auprĂšs des ministres de l’Industrie Eric Besson et de l’Outre-mer Marie-Luce Penchard pour qu’ils exigent  de l’ensemble des opĂ©rateurs tĂ©lĂ©phoniques une rĂ©duction du prix des communications des abonnĂ©s ultramarins afin d’en finir avec cette politique discriminatoire. L’entrĂ©e sur le marchĂ© d’un nouvel opĂ©rateur dĂ©montre que cette solution est viable.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>