Accueil » ActualitĂ©s

Contre la menace de fermeture de PSA : le 18 février, tous aux cÎtés des salariés!

16 fĂ©vrier 2012 19 005 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Le samedi 18 fĂ©vrier aura lieu Ă  l’appel de l’intersyndicale une grande manifestation contre le projet de fermeture de l’usine PSA d’Aulnay. Le rassemblement est fixĂ© Ă  13h, Ă  Aulnay-sous-Bois, place du GĂ©nĂ©ral De Gaulle. Je vous encourage Ă  venir soutenir les salariĂ©s en lutte pour leur emploi. Une mobilisation de tous est indispensable pour Ă©viter la fermeture de ce site employant 3500 personnes.

Retrouvez ci-dessous mon communiqué de presse:

François Asensi apporte son soutien plein et entier Ă  la manifestation des salariĂ©s de PSA Aulnay du samedi 18 fĂ©vrier. Il appelle les populations d’Aulnay-sous-Bois et des villes voisines Ă  exprimer leur solidaritĂ© contre le projet de fermeture de l’usine.

Faisons de ce rassemblement la premiĂšre grande manifestation ouvriĂšre dans les rues d’Aulnay depuis 1968 et depuis la manifestation des salariĂ©s d’IdĂ©al Standard quelques annĂ©es plus tard.

VoilĂ  dĂ©jĂ  plusieurs mois, que les salariĂ©s et leurs syndicats de PSA sont en lutte pour prĂ©server leur outil de travail. Le groupe PSA envisage de fermer le site de production d’Aulnay-sous-Bois d’ici janvier 2014.

3 500 personnes se retrouveraient ainsi à la rue. Cette annonce intervient aprÚs des années de suppressions de postes massives. Au total, prÚs de 3 000 emplois ont déjà été supprimés sur le site depuis 2004.

Le dĂ©putĂ© Front de Gauche, François Asensi, a apportĂ© son soutien Ă  la mobilisation. Il a participĂ© Ă  de nombreux rassemblements devant l’usine d’Aulnay. Il est intervenu Ă  de multiples reprises auprĂšs du gouvernement. Une table-ronde en prĂ©sence des syndicats a Ă©tĂ© organisĂ©e sur cette question Ă  l’AssemblĂ©e nationale Ă  l’initiative des dĂ©putĂ©s de Front de Gauche.

Le projet de fermeture de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois est inacceptable. Le groupe PSA a rĂ©alisĂ© 1,1 milliards de bĂ©nĂ©fices alors mĂȘme qu’il envisage de dĂ©localiser. Les salariĂ©s sont ici sacrifiĂ©s sur l’autel de la rentabilitĂ© Ă  tout prix. Ils vivent dĂ©sormais dans l’angoisse du lendemain. La liquidation du site d’Aulnay risquerait de plonger des milliers de familles dans la prĂ©caritĂ©.

La fermeture de l’usine serait une catastrophe sociale pour les salariĂ©s, Ă©videmment, mais aussi plus globalement pour Aulnay-sous-Bois et les villes alentours, dĂ©jĂ  touchĂ©es par la crise, la dĂ©sindustrialisation, le chĂŽmage et les discriminations. Beaucoup de salariĂ©s de PSA habitent Ă  proximitĂ© de l’entreprise, Ă  Aulnay, Tremblay, Sevran, Villepinte


La mobilisation unitaire des salariĂ©s, des syndicats, des Ă©lus locaux, de la population doit se renforcer, le 18 fĂ©vrier et au-delĂ , pour obtenir de PSA des garanties fermes sur le maintien de l’activitĂ© Ă  Aulnay-sous-Bois dans les prochaines annĂ©es.

 

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>