Accueil » Sevran

DĂ©claration suite Ă  l’agression d’un enseignant de l’Ă©cole François Villon

5 juin 2012 19 151 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Le 5 juin 2012

DECLARATION DE FRANCOIS ASENSI

Ce matin, un enseignant de l’Ă©cole François Villon de Sevran a Ă©tĂ© victime d’une odieuse agression Ă  l’entrĂ©e de l’établissement.

DĂ©putĂ© de Sevran, je tiens Ă  condamner avec la plus grande fermetĂ© cet acte lĂąche et Ă  exprimer toute ma solidaritĂ© Ă  l’équipe enseignante. Je partage le fort Ă©moi des parents d’Ă©lĂšves et des habitants.

La police républicaine doit désormais confondre au plus vite les agresseurs, et consolider le travail de fond mené dans ce secteur.

L’école Villon, principal service public du quartier de Pont-Blanc, se trouve une nouvelle fois confrontĂ©e Ă  la violence de son environnement, aprĂšs les affrontements entre trafiquants de drogue l’étĂ© dernier. La sĂ©curitĂ© des habitants de ce quartier, des parents, des enseignants, des Ă©lĂšves, doit demeurer une prioritĂ© du gouvernement.

Pour cette raison, en tant que député de Sevran, je suis encore récemment intervenu auprÚs du préfet pour exiger le maintien des compagnies de CRS dans ce secteur.
Il est essentiel que l’Ă©cole de la RĂ©publique demeure une enceinte protĂ©gĂ©e et que ses professeurs soient respectĂ©s dans leur fonction. Dans un quartier de la politique de la ville aux prises avec les difficultĂ©s Ă©conomiques et sociales, l’État doit engager tous les moyens nĂ©cessaires pour assurer l’égalitĂ© rĂ©publicaine en matiĂšre de sĂ©curitĂ© et d’éducation.

François ASENSI
Député de Seine-Saint-Denis
Sevran-Tremblay-Villepinte

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>