Accueil » 3 villes ensembles, Actualités

Indignation après l’annonce de la fermeture de l’usine PSA d’Aulnay

13 juillet 2012 16 372 vues Un commentaire Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer à un ami

 Le projet de fermeture de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois, révélé il y plus d’un an par la CGT, a été officialisé ce jour par la direction. Selon les bonnes vieilles méthodes du patronat, c’est au cours de l’été que PSA torpille ses sites en France.

Le gouvernement Sarkozy, informé par le menu de la fermeture de l’usine d’Aulnay-sous-Bois, a été complice de cette forfaiture contre l’emploi et l’industrie automobile en France. A aucun moment ce gouvernement n’a pris les mesures nécessaires pour contraindre PSA à maintenir l’emploi à Aulnay-sous-Bois et à Rennes. C’est une honte pour ceux qui sont en charge des destinées de la nation française de laisser péricliter une culture industrielle qui est la force économique de la France.

Le nouveau gouvernement, s’il peut s’exonérer des responsabilités qui incombent au gouvernement précédent, a le devoir de s’opposer par tous les moyens à la fermeture de ce site et à la perte des emplois à Rennes. Les salariés et l’opinion publique attendent des actes significatifs, conformes aux promesses électorales du président de la République.

Les premières déclarations ne s’inscrivent pas dans cette perspective. C’est impensable!

Je veux ici redire aux salariés de PSA mon soutien sans conditions à leur juste lutte pour l’emploi.

1 commentaire »

  • Nicole a écrit :

    J’espère que le gouvernement Hollande ne fera pas comme Jospin quand Renault a fermé Vilvoorde (ça ne nous regardes pas…ou l’état ne peut pas tout…) et qu’au delà des grandes déclarations d’intentions il ne laissera pas tomber les salariés de PSA.
    Il faut aussi que le gouvernement ne laisse pas seules les collectivités territoriales se débrouiller pour aider les salariés licenciés, et que ce même État empêche PSA faire des profits en vendant à prix d’or les infrastructures d’Aulnay.
    Avec nos élus, soyons solidaires des salariés de PSA dans nos villes. Le travail n’est pas une marchandise, chacun de nous ne demande qu’à travailler et à vivre dignement.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>