Accueil » ActualitĂ©s

Sans-papiers : « laissez les grandir ici » !

7 mars 2007 2 866 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Un collectif de cinĂ©astes et l’association RESF ont lancĂ© un appel cette semaine pour que chacun d’entre nous se rappelle que les expulsions de sans papiers continuent dans l’arbitraire de la circulaire Sarkozy et sans aucunes considĂ©rations humaines et sociale.

Parmi les premiers signataires, on retrouve Josiane Balasko, Charles Berling, Juliette Binoche, Romane Bohringer, Juan Luis Bunuel, AgnĂšs Jaoui, Vincent Lindon, Robert GuĂ©diguian ou encore Bertrand Tavernier. Une vidĂ©o, projetĂ©e depuis aujourd’hui dans les salles de cinĂ©ma, accompagne cet appel :

Collectif des cinĂ©astes pour les « sans-papiers », Professionnels du cinĂ©ma et de l’audiovisuel en soutien au RĂ©seau Education Sans FrontiĂšres et Ă  tous les « sans-papiers » de France.
Dans les Ă©coles, les collĂšges et les lycĂ©es, un grand mouvement de solidaritĂ© entoure les enfants d’hommes et de femmes sans-papiers menacĂ©s d’expulsion.
Ce mouvement est essentiel à la société française : les enfants des écoles, ce sont les enfants de ce pays, ce sont les enfants de la République.
A titre individuel ou au sein d’associations, des cinĂ©astes se sont engagĂ©s en parrainant et en protĂ©geant ces familles en difficultĂ© et en danger.
La dĂ©cision de faire un film collectif s’est vite imposĂ©e Ă  nous.
Pour rĂ©aliser ce film, nous nous sommes adressĂ©s au RĂ©seau Éducation Sans FrontiĂšre (RESF) et Ă  des enseignants, qui nous ont prĂ©sentĂ© certains de leurs Ă©lĂšves, des enfants de ceux qu’on appelle « sans-papiers ».
Avec l’accord de leurs parents, nous avons travaillĂ© avec eux en ateliers d’écriture. Les enfants ont racontĂ© leurs situations, confrontĂ© leurs expĂ©riences. De ces Ă©changes est nĂ© un texte (voir pĂ©tition Ă  signer), de ce texte est nĂ© un film. LEUR film. Une forme simple qui porte leur parole et leur histoire. Une histoire de peur et de souffrance.
Les enfants ont participĂ© Ă  ce travail avec leur passion et leurs espoirs. Espoir de voir cesser l’arbitraire, qui fait toujours d’eux des enfants de « sans-papiers », des enfants de dĂ©boutĂ©s. Espoir de vivre sans la peur quotidienne d’ĂȘtre expulsĂ©s. Passion d’apprendre et de grandir dans un pays qui est le leur comme il est le nĂŽtre.
Ces enfants doivent vivre parmi nous.
Il est aujourd’hui urgent d’affirmer :
« Laissez les grandir ici ! »

signez la pétition ici : http://www.educationsansfrontieres.org

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>