Accueil » ActualitĂ©s, Affaires internationales, Interventions auprĂšs du gouvernement

La France doit s’engager de tout son poids diplomatique pour mettre fin Ă  l’escalade de violence Ă  Gaza

22 novembre 2012 4 317 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

La France doit agir pour mettre fin Ă  l’escalade de violences au Proche-Orient et Ă  l’offensive militaire israĂ©lienne. Cette paix juste ne peut voir le jour sans la reconnaissance de l’Etat palestinien. Retrouvez ci-dessous la question Ă©crite que j’ai adressĂ©e au ministre des Affaires Ă©trangĂšres Laurent Fabius Ă  ce sujet.

François Asensi alerte le gouvernement sur l’engrenage de violences observĂ©es depuis plusieurs jours dans la bande de Gaza et en IsraĂ«l. Les opĂ©rations militaires menĂ©es par l’armĂ©e israĂ©lienne Ă  Gaza, en reprĂ©sailles Ă  des tirs de roquettes palestiniens, ont provoquĂ© la mort de nombreux civils et des dĂ©gĂąts importants. Cette rĂ©action disproportionnĂ©e a suscitĂ© un large mouvement de protestation Ă  travers le monde.

L’intensification des bombardements israĂ©liens sur Gaza fait craindre le dĂ©clenchement d’une guerre ouverte dont les consĂ©quences pour les civils des deux peuples seraient dramatiques. La reprise des violences signifierait aussi l’enterrement quasi-dĂ©finitif du processus de paix israĂ©lo-palestinien, dĂ©jĂ  au point mort depuis plusieurs annĂ©es.

Il est plus que jamais temps de trouver une issue Ă  ce conflit. François Asensi appelle les deux parties Ă  l’apaisement. IsraĂ«l doit cesser immĂ©diatement ses frappes aĂ©riennes et renoncer au dĂ©clenchement d’une opĂ©ration terrestre qui constituerait une nouvelle agression Ă  l’encontre du peuple palestinien.

Le rĂšglement du conflit israĂ©lo-palestinien doit se faire par la voie diplomatique et non-violente. Cela passera forcĂ©ment par la crĂ©ation d’un Etat Palestinien dans les frontiĂšres de 1967, seule solution pour aboutir Ă  une paix juste et durable au Proche-Orient. La France doit s’engager activement dans ce processus et reconnaĂźtre l’Etat palestinien. Forte de son statut de membre permanent du Conseil de SĂ©curitĂ© de l’ONU, la France a l’opportunitĂ© de prendre la tĂȘte de ce combat et de convaincre ses partenaires.

Face Ă  l’intensification des bombardements israĂ©liens sur Gaza, il voudrait connaĂźtre la position de la France sur la situation Ă  Gaza. Il souhaiterait savoir si la France est prĂȘte Ă  condamner toute forme de violence et Ă  dĂ©montrer son opposition ferme aux  multiples violations du droit international commises par l’Etat d’IsraĂ«l. Il souhaiterait enfin ĂȘtre informĂ© des initiatives diplomatiques que la France compte prendre pour relancer le processus de paix, notamment ses intentions concernant la reconnaissance d’un Etat palestinien indĂ©pendant.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>