Accueil » Affaires internationales, Engagements

La France votera l’entrĂ©e de la Palestine Ă  l’ONU: un grand pas pour la reconnaissance des droits du peuple palestinien

27 novembre 2012 3 807 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

En rĂ©ponse Ă  mon intervention lors des questions au Gouvernement Ă  l’AssemblĂ©e nationale, le Ministre des Affaires Ă©trangĂšres Laurent Fabius a annoncĂ© que la France voterait en faveur de l’entrĂ©e de la Palestine Ă  l’ONU, ce jeudi Ă  New York.

C’est une dĂ©cision historique. Je me fĂ©licite de ce grand pas pour la reconnaissance des droits du peuple palestinien.
Le monde attendait cette position de notre pays, la sociĂ©tĂ© civile française Ă©tait mobilisĂ©e depuis plusieurs mois pour que la France soit au rendez-vous de l’Histoire et du droit des peuples Ă  disposer d’eux-mĂȘmes.
Face à la surenchÚre des violences et des provocations, la communauté internationale se doit de conforter les efforts et le courage de ceux qui ont pris le parti de la lutte politique pour les droits humains.

Ce geste fort de la France et de sa diplomatie confortera assurément les forces de paix en Israël comme en Palestine.

Il donnera un appui précieux à la résolution du conflit israélo-palestinien, plus nécessaire que jamais.

 

Retrouvez ma question au gouvernement en vidéo sur le lien suivant: 

http://www.lcp.fr/videos/reportages/142761-laurent-fabius-la-france-dira-oui-a-la-creation-d-un-etat-palestinien

 

Monsieur le ministre des Affaires Ă©trangĂšres,

La  voix de la France au Proche-Orient se fait attendre. Il est temps, il est grand temps que la France reconnaisse enfin l’Etat palestinien.
Ce jeudi, elle doit dire OUI Ă  l’entrĂ©e de la Palestine Ă  l’ONU !

Il y a 60 ans, le plan de partage prĂ©voyait la crĂ©ation de deux Etats. Soixante ans plus tard, le peuple palestinien n’en peut plus d’attendre enfin sa terre. Entre temps, ce furent  60 annĂ©es d’humiliations, de colonisation et de souffrances. MalgrĂ© ces souffrances, ce peuple pacifique a fait le choix de la lutte politique et du compromis, autour de son PrĂ©sident Abbas.

Reconnaitre l’état palestinien, c’est un signe fort pour que cessent les colonisations en Cisjordanie, et pour redonner crĂ©dit aux dirigeants palestiniens.

Face aux provocations des groupes extrĂ©mistes et des Ă©tats belliqueux, j’ajoute que la crĂ©ation de cet Etat reprĂ©sente la meilleure garantie pour la sĂ©curitĂ© d’IsraĂ«l.

Il est urgent de redonner espoir au peuple de Palestine. Monsieur le ministre, le monde attend ce geste de la France.

Au nom des dĂ©putĂ©s communistes et du Front de gauche, je m’adresse solennellement au Chef de l’Etat, qui avait fait de cette question un engagement de campagne.

Faites le choix de la libertĂ© et de l’humanisme, en toute indĂ©pendance ! La France su le faire avec courage dans son histoire, pour la cause des peuples.

Grandissez la France, reconnaissez l’état Palestinien !

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>