Accueil » ActualitĂ©s, Affaires internationales, Engagements, Interventions auprĂšs du gouvernement

La France repousse la reconnaissance de la Palestine

26 mars 2013 2 824 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Cet aprĂšs-midi Ă  l’AssemblĂ©e nationale, j’ai demandĂ© au ministre des Affaires Ă©trangĂšres la reconnaissance par la France de l’Etat palestinien.

En rĂ©ponse, Laurent Fabius a annoncĂ© que la France ne reconnaitra pas l’Etat de Palestine avant la conclusion d’un accord de paix sous l’Ă©gide des Etats-Unis. L’existence de cet Etat, prĂ©vue par le droit international depuis 66 ans, restera donc suspendue Ă  l’accord hautement improbable du Gouvernement israĂ©lien, l’une des parties au conflit.

Je suis déçu de cette rĂ©ponse. J’ai mal pour le peuple palestinien.

AprĂšs le soutien français Ă  l’entrĂ©e de la Palestine Ă  l’ONU, que Laurent Fabius avait dĂ©voilĂ© Ă  l’AssemblĂ©e nationale en novembre 2012, en rĂ©ponse Ă  mon intervention, il s’agissait pourtant d’un prolongement logique et nĂ©cessaire pour relancer la perspective d’une paix juste entre IsraĂ«l et la Palestine.

C’est un grave renoncement de la France. Notre pays se met en retrait au Proche-Orient et s’aligne sur la position des USA. En optant pour l’attente, qui signifiera la poursuite de la colonisation et des humiliations, notre diplomatie assume le risque d’une radicalisation du conflit.

Plus que jamais, le soutien aux forces progressistes palestiniennes et israĂ©liennes doit s’accentuer pour faire avancer le droit des peuples et la paix.

Retrouvez mon intervention en vidéo:

&
QA_François Asensi_reconnaissance de la… par Francois_Asensinbsp;

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>