Accueil » Initiatives citoyennes

Mercredi 17 avril: meeting de soutien aux prisonniers palestiniens Ă  Saint-Denis

16 avril 2013 2 005 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Meeting de soutien aux prisonniers palestiniens pour la journée internationale des prisonniers politiques

Mercredi 17 avril 2013 Ă  19h
Bourse du travail de Saint-Denis
9/11 rue GĂ©nin – mĂ©tro ligne 13 Saint-Denis- porte de Paris

A cette occasion, le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens (CNPJDPI) donne la parole à des prisonniers palestiniens  libérés récemment.

Interviendront pendant le débat :

– Allam et Amir, du camp de Balata en Cisjordanie, expulsĂ©s vers Gaza aprĂšs leur libĂ©ration. Ils sont respectivement membres des organisations politiques palestiniennes Fatah et FPLP.

– Salah Hamouri, 27 ans, Franco-Palestinien de JĂ©rusalem, condamnĂ© Ă  7 ans de prison et libĂ©rĂ© en novembre 2011.

– Un(e) reprĂ©sentant(e) d’Addameer, ONG de juristes palestiniens basĂ©e Ă  Ramallah spĂ©cialisĂ©e dans la dĂ©fense et les droits des prisonniers.

– Un(e) membre du conseil municipal de Bezons. Le conseil municipal de Bezons vient  de faire citoyen d’honneur de sa ville un prisonnier politique palestinien, Majdi Rimawi, condamnĂ© Ă  80 ans de prison. La ville de Bezons est jumelĂ©e avec la ville de West-Bani-ZaĂŻd en Palestine occupĂ©e

– Martine Brizemur, militante d’Amnesty International

– Fathya Barghouti, maire de West-Bani-ZaĂŻd, Ă©pouse du prisonnier Majdi Rimawi, citoyen d’honneur de la ville de Bezons, sera avec nous par liaison skype.

La situation des prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israĂ©liennes a Ă©tĂ© condamnĂ©e par le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies.

Ces deux derniĂšres annĂ©es ont vu la situation des prisonniers politiques palestiniens atteindre un paroxysme  dans l’horreur : deux dĂ©tenus sont dĂ©cĂ©dĂ©s dans les geĂŽles israĂ©liennes.

Une trĂšs longue et difficile grĂšve de la faim en 2011 aboutit Ă  un accord signĂ© entre les reprĂ©sentants des prisonniers et IsraĂ«l sur les conditions de dĂ©tention. Cet accord systĂ©matiquement violé  par IsraĂ«l entraine plusieurs autres grĂšves de la faim et la mise en danger de la vie de plusieurs dĂ©tenus qui restent parfois plus de 220 jours en grĂšve. On compte aujourd’hui 4 800 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israĂ©liennes.

Aujourd’hui les mouvements de solidaritĂ© sont mobilisĂ©s pour les droits des  prisonniers, pour le respect de la 4e convention de GenĂšve par IsraĂ«l qui en est signataire, pour  la libĂ©ration de tous les prisonniers politiques palestiniens.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>