Accueil » ActualitĂ©s

Découpage électoral: François Asensi tacle M. Bartolone et M. Valls

29 octobre 2013 2 026 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Retrouvez mon intervention lors des questions au gouvernement du 29 octobre:

 


Le dĂ©putĂ© Francois Asensi tacle M… par Francois_Asensi

 

« Monsieur le ministre de l’IntĂ©rieur,

La crise de confiance des Français nécessite de refonder nos institutions, et non de les maltraiter pour des raisons partisanes.

En Seine-Saint-Denis et dans les territoires ruraux, le futur redĂ©coupage des cantons fait figure de chronique d’un charcutage annoncĂ©. Il conjugue l’opacitĂ© la plus totale Ă  une partialitĂ© manifeste.

Dans mon dĂ©partement, les parlementaires Front de gauche n’ont pas Ă©tĂ© consultĂ©s, pas mĂȘme informĂ©. Ni Marie-Georges Buffet ni moi-mĂȘme. Le PrĂ©fet a prĂ©tendu qu’il ignorait tout de ce redĂ©coupage. Mais oĂč est le principe de neutralitĂ© de l’Etat quand les Ă©lus socialistes de Seine-Saint-Denis, eux, en sont informĂ©s?

Avec cette méthode, tout porte à croire que les ciseaux de la place Beauvau préparent une nouvelle atteinte au pluralisme.

Un exemple Ă©loquent : selon des fuites, la ville de Tremblay-en-France serait dĂ©tachĂ©e de sa circonscription, de son intercommunalitĂ©, de son bassin de vie, pour ĂȘtre fusionnĂ©e avec trois villes de droite, dans un canton sans aucune cohĂ©rence gĂ©ographique, dĂ©mographique, historique. Le tripatouillage Ă©lectoral est grossier !

Avec le concours de Monsieur Bartolone, le parti socialiste tente de renverser les maires Front de gauche de Seine-Saint-Denis, plutĂŽt que de s’opposer aux bastions de la droite ! Vous courtisez les communistes Ă  Paris mais vous les combattez de l’autre cĂŽtĂ© du pĂ©riphĂ©rique, en divisant la gauche.

De la loi sur les mĂ©tropoles Ă  ce redĂ©coupage partisan, c’est la respiration de notre dĂ©mocratie qui est en cause. Monsieur le ministre de l’IntĂ©rieur, je vous demande que les futures circonscriptions cantonales garantissent le pluralisme et la concertation de l’ensemble des Ă©lus, sans exclusive. »

 

 

 

 

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>