Accueil » ActualitĂ©s, Affaires internationales

La Commission européenne poursuit son dérapage antidémocratique

8 juillet 2016 31 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami
Pour la premiĂšre fois dans l’histoire de la construction europĂ©enne, la Commission propose des sanctions Ă©conomiques contre des États europĂ©ens pour non-respect de ses rĂšgles austĂ©ritaires !
Pierre Moscovici a aujourd’hui proposĂ© d’infliger une amende au Portugal et Ă  l’Espagne pour ne pas avoir respectĂ© leurs instructions absurdes en matiĂšre de dĂ©penses publiques. Elle pourrait aller jusqu’à 0,2% de la richesse des deux pays, dĂ©jĂ  affaiblis par les plans d’austĂ©ritĂ© imposĂ©s par l’Europe de Merkel et de SchaĂŒble. L’interruption de fonds europĂ©ens rendrait impossible toute relance de l’économie !
Comme je l’avais dĂ©noncĂ© lors de l’examen des traitĂ©s budgĂ©taires Ă  l’AssemblĂ©e Nationale, ce mĂ©canisme de sanction est une arme contre la souverainetĂ© des peuples. Tout est mis en Ɠuvre pour faire taire les forces dĂ©mocratiques remettant en cause la ligne austĂ©ritaire de l’Europe. Est-ce un hasard si ces sanctions visent un gouvernement de gauche rĂ©cemment Ă©lu au Portugal et une Espagne oĂč le dĂ©sir d’une autre Europe s’affirme puissamment ?
Quel signal, au lendemain du Brexit, est envoyĂ© par les dirigeants de Bruxelles ? C’est celui d’une Europe rĂ©solument ultra-libĂ©rale, qui ignore l’appel des peuples et la souverainetĂ© des gouvernements au profit de la rigueur budgĂ©taire la plus mortifĂšre.
Ce nouvel Ă©pisode dĂ©montre l’erreur tragique que fut le refus du PrĂ©sident Hollande de renĂ©gocier les traitĂ©s budgĂ©taires comme il s’y Ă©tait engagĂ©.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>