Accueil » 3 villes ensembles, Education, En Bref, Villepinte

Rentrée 2016 : Trois questions à Sébastien Bastaraud, parent d’élève à Villepinte

22 septembre 2016 54 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Trois questions à Sébastien Bastaraud, parent d’élève à l’école Marie Laurencin.

 

Sébastien, la rentrée a eu lieu il y a deux semaines, pas trop difficile la reprise ?

Papa de deux petits garçons, la rentrée c’est toujours une Méga organisation ! Après deux mois ou les rythmes changent, il faut tout reprendre avec les enfants ça prend du temps, au début c’est la course, mais ça se tasse après. À Villepinte ça a été particulièrement difficile pour les enfants (ils sont déjà fatigués !). Depuis trois rentrées scolaires les rythmes sont bousculés, cette année c’est le bouleversement complet puisque les TAP ont été supprimés et les horaires complètement modifiés. Du coup pour mon plus petit garçon qui rentrait en grande section de maternelle, ça été très difficile au début, entre changement de maîtresse, changement d’horaires… On s’accroche avec une petite inquiétude car les classes sont surchargées dans la plupart des écoles de la ville. Dans la classe de mon premier garçon, c’est un double niveau (CM1/CM2) avec pas moins de 28 élèves ! On va suivre ça de près avec l’équipe pédagogique qui est très motivée pour dispenser des apprentissages de qualité !

 

Pourquoi êtes-vous engagé en tant que parent d’élève ?

C’est vrai qu’entre le boulot, les devoirs des enfants, la vie quotidienne ça fait des journées bien chargées. En même temps je crois qu’il est très important de vivre l’école au plus près de la réalité des enfants, des équipes d’enseignants, d’animation… Être parent d’élève c’est pour moi l’occasion de participer pleinement à la qualité de l’apprentissage des enfants, en plus à Marie Laurencin, plus gros groupe scolaire de Villepinte, c’est animé !

Nous essayons de jouer notre rôle auprès des parents, des élus municipaux et des équipes pédagogiques,  pour mieux expliciter leur action et mener les combats nécessaires afin d’améliorer la vie de l’école. D’ailleurs nous étions aux côtés des animateurs de centre de loisirs, lundi dernier lors de leur mouvement de grève pour lutter contre la baisse des effectifs dans les centres. De 1 animateur pour 10 enfants, la ville souhaite passer à 1 pour 18 ! Vous imaginez le quotidien des enfants et la surcharge de travail pour les équipes ? Comment bien accompagner les enfants, leur délivrer des animations de qualité avec des équipes diminuées ? On va suivre ça de près.

 

Des projets pour 2017 ?

Dans le cadre de la vie de l’école nous allons avec les parents et l’équipe des enseignants poursuivre des initiatives pour favoriser les liens, et garantir un cadre d’apprentissage ambitieux et convivial. Nous aurons prochainement un conseil d’école ou il sera question de discuter des projets de l’école : bourse aux livres, spectacles, lien avec les structures culturelles du territoire, fête de l’école…

Cette année, plusieurs habitants du quartier ont fait savoir leur volonté de bénéficier d’une salle afin de créer des rencontres entre habitants du quartier, proposer des ateliers lecture enfants-parents, de l’aide au devoir… Nous allons développer ce projet, il faut dire que sur le quartier Marie Laurencin, l’école constitue le seul service public de proximité. Je crois qu’il est nécessaire d’animer le quartier, de faire se rencontrer les habitants pour améliorer le cadre de vie et se soutenir. Nous espérons avoir l’aide de la municipalité pour mener à bien ce projet.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>