Accueil » ActualitĂ©s, Tremblay-en-France

ConfĂ©rence exceptionnelle sur l’Ă©vasion fiscale Ă  Tremblay : 1000 milliards Ă  rĂ©cupĂ©rer !

12 octobre 2016 14 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Avec 250 personnes rĂ©unies Ă  Tremblay, la grande confĂ©rence sur le flĂ©au de l’évasion fiscale a Ă©tĂ© un moment d’éducation populaire particuliĂšrement rĂ©ussi.

Les parlementaires Alain et Eric Bocquet, auteur d’une enquĂȘte unanimement saluĂ©e, et le lanceur d’alerte Nicolas Forissier, qui a rĂ©vĂ©lĂ© le scandale de la banque suisse d’UBS, ont dressĂ© un tableau Ă©difiant de ce systĂšme illĂ©gal et pervers : une somme colossale de 152 000 milliards transite chaque annĂ©e par les paradis fiscaux ! 1000 milliards d’euros sont perdus chaque annĂ©e par les Etats europĂ©ens Ă  cause de cette Ă©vasion fiscale, dont 60 Ă  80 milliards perdus par la France chaque annĂ©e ! Des milliards qui manquent pour nos hĂŽpitaux, nos Ă©coles, nos routes, nos communes. Autant dire qu’avec ces sommes, le remboursement de la dette publique ne se poserait mĂȘme pas.

Ces parlementaires ont soulignĂ© trĂšs justement que cette finance ultradĂ©rĂ©glementĂ©e, mise en place par une poignĂ©e de multinationales, a pour but de dĂ©fier les États et de se substituer aux dĂ©mocraties.

Le lanceur d’alerte Nicolas Forissier, ancien auditeur interne de UBS, a quant Ă  lui dĂ©noncĂ© le systĂšme illĂ©gal mis en place par son ancienne entreprise. Une position courageuse qui lui a valu de nombreux ennuis personnels et judiciaires. Les chiffres sont consternants : 38 000 comptes bancaires de riches Français avaient Ă©tĂ© ouverts en Suisse pour Ă©chapper au fisc, avec 40 milliards d’avoirs sur ces comptes ! Selon lui, il y a urgence Ă  procĂ©der Ă  la sĂ©paration de la politique et de la finance.

Une soirĂ©e d’éducation populaire qui a aussi permis de parler des solutions et des propositions pour lutter contre le flĂ©au de l’évasion fiscale : fin du « verrou de Bercy » pour que la Justice puisse en toute libertĂ© traquer les fraudeurs fiscaux, mise en place d’une harmonisation fiscale et social au niveau europĂ©en, campagne d’actions et de boycott des sociĂ©tĂ©s et des banques utilisant ces paradis fiscaux


Un dĂ©bat Ă  poursuivre, pour que les citoyens prennent toute conscience de l’ampleur des sommes dĂ©tournĂ©es et de la gravitĂ© de la menace que cela fait peser sur les États dĂ©mocratiques.

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>