Accueil » 3 villes ensembles, A la une, Actions nationales, Affaires internationales, Interventions auprĂšs du gouvernement

PALESTINE : Le président Hollande au pied du mur.

16 fĂ©vrier 2017 40 vues Aucun commentaire Imprimer Imprimer Envoyer Ă  un ami Envoyer Ă  un ami

Déclaration de François Asensi :

« PALESTINE : Le président Hollande au pied du mur.

Suite Ă  la rencontre entre le nouveau prĂ©sident amĂ©ricain et le premier ministre israĂ©lien Benyamin Netanyahou, la France doit reconnaitre immĂ©diatement l’État de Palestine.

Les nouvelles provocations de Donald Trump, qui a dĂ©clarĂ© que la solution Ă  deux États n’était plus la voie privilĂ©giĂ©e pour rĂ©gler le conflit israĂ©lo-palestinien, placent le prĂ©sident Hollande au pied du mur. La remise en cause de ce principe de rĂ©fĂ©rence de la communautĂ© internationale, qui a guidĂ© toutes les tentatives de mĂ©diation internationale, trahit l’ignorance et l’incompĂ©tence diplomatique du prĂ©sident amĂ©ricain et de son Ă©quipe.

La volontĂ© de Donald Trump de transfĂ©rer l’ambassade amĂ©ricaine en territoires occupĂ©s est une menace pour la paix au Moyen-Orient, en totale rupture avec la jurisprudence amĂ©ricaine depuis 50 ans. Elle marque Ă©galement un nouveau recul pour le peuple palestinien, un peuple digne et pacifique, qui n’en peut plus d’attendre sa reconnaissance.

Alors que le prĂ©sident amĂ©ricain persiste dans la remise en cause du statut de JĂ©rusalem, en violation totale du droit international et de la rĂ©solution historique adoptĂ©e par l’ONU en dĂ©cembre dernier, il y a dĂ©sormais urgence Ă  reconnaitre l’État Palestinien.

La France doit cesser les mesures dilatoires : oĂč François Hollande s’aligne derriĂšre l’impĂ©rialisme amĂ©ricain ou il hisse la France au rang des nations respectant le droit des peuples Ă  disposer d’eux-mĂȘmes, en conformitĂ© avec le droit international.

Depuis 70 ans, le droit fondamental du peuple palestinien Ă  disposer librement de son destin est niĂ©. Face au danger que reprĂ©sente l’administration Trump, reconnaitre sans plus attendre l’État Palestinien serait un geste fort de la France pour la Palestine et pour la Paix. Ce serait la simple application du Droit, de la Justice et de l’HumanitĂ©. Ce serait aussi la garantie la plus sĂ»re de la sĂ©curitĂ© des peuples israĂ©liens et palestiniens, Ă  laquelle nous sommes tous attachĂ©s.

Persister dans l’orientation belliqueuse du prĂ©sident amĂ©ricain et du premier Ministre IsraĂ©lien est une dĂ©claration de guerre Ă  l’encontre du peuple Palestinien. »

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>