Le CETA, un accord ultralibéral et antidémocratique qui menace nos emplois, nos services publics, notre agriculture et notre santé.

15 février 2017 0 Par Francois Asensi

Communiqué de presse de François Asensi, député de Seine-Saint-Denis :

« Ce mercredi 15 février, malgré l’opposition de nombreux citoyens européens, le Parlement européen a ratifié l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, dit CETA. Le gouvernement français va même plus loin, en appliquant provisoirement ce traité dès le 1er mars. Pourtant, ce texte risque de déstabiliser notre agriculture, l’environnement et nos services publics, soumis à une concurrence féroce.

François Asensi et les députés communistes et du Front de gauche se sont toujours prononcés contre ce texte : ils ont déposé le 2 février une résolution, adoptée par l’Assemblée nationale, pour demander la consultation du Parlement sur le principe de cette application provisoire. Cette demande reste aujourd’hui sans réponse, malgré un courrier adressé au Premier ministre Bernard Cazeneuve. »