La gauche débout à Sevran

27 avril 2007 0 Par Francois Asensi
Forte affluence pour la réunion

Forte affluence pour la réunion

300 personnes, des mililtants, membres de réseaux, de mon comité de soutien, étaient présentes hier à la salle des fêtes de Sevran pour une rencontre avec toutes les forces progressistes et républicaines de gauche. Malgré la morosité bien compréhensible au sein de notre sensibilité politique, j’ai pris beaucoup de plaisir devant le dynamisme et le pluralisme de l’assistance.

J’ai pu retrouver des élus et des militants de la LCR, des Verts et du PCF, des militants des collectifs antilibéraux, des syndicalistes, des associatifs mais aussi des citoyens résolus à faire obstacle à la candidature de Nicolas Sarkozy.

Clémentine Autain à la tribune

Clémentine Autain à la tribune

Présente à mes côtés, Clémentine Autain l’a rappelé : ce vote anti-sarkozy a un nom : Ségolène Royal (elle en parle sur son blog). Ce n’était évidemment pas notre choix premier mais le 6 mai ce vote doit se faire sans réserve. Cet appel a d’ailleurs trouvé un écho quasi-unanime dans la salle. Je vous invite à télécharger l’appel que j’ai signé en ce sens.

Il est indéniable que le pacte présidentiel socialiste n’est pas à la hauteur des attentes sociales présentes dans le pays mais au regard de la société de divisions, de peurs et d’injustices que nous promet Sarkozy, le choix est clair !

Stéphane Gatignon (maire de Sevran), Pierre Laporte (conseiller général de Tremblay) et Nelly Roland (conseillère générale de Villepinte) étaient également à la tribune pour animer des débats passionnés et argumentés. Il est vrai que bon nombre de militants ont soif de revanche. Les législatives des 10 et 17 juin prochain seront l’occasion de porter à l’Assemblée nationale des députés vraiment à gauche et de constituer un groupe parlementaire capable de défendre les aspirations populaires.

Quelque soit le résultat de l’élection présidentielle, la démocratie aura besoin d’une gauche de transformation sociale qui ne renonce pas à lutter contre un libéralisme étouffant.

Prochain rendez-vous : le 9 mai, salle festive à Tremblay-en-France.