Accueil » Archives

Articles tagés avec: Droits sociaux

Sevran »

[3 Mar 2010 | Un Commentaire | 3 602 vues]
Licenciement des 24 salariés de Babou à Sevran:  je demande une enquête au Préfet

Le 26 janvier dernier, deux jours avant la fermeture du magasin par la direction, les salariés de Babou à Beau Sevran se sont mobilisés pour dénoncer leur condition de licenciement.
Délit d’entrave, manquement aux procédures légales, défaut d’information, les salariés estiment que leurs droits n’ont pas été respectés. La crise ne peut pas être un prétexte pour voir les droits des salariés battus en brèche.
J’ai donc écrit au Préfet de Seine-Daint-Denis pour que soit diligentée une enquête de la direction départementale du travail et soient mises en lumière les conditions de leur licenciement.

Interventions en séances à l'Assemblée Nationale »

[2 Déc 2009 | Aucun Commentaire | 2 030 vues]
Question au Premier ministre : "Face à la crise, revalorisez le SMIC !"

Lors de la séance des questions au Gouvernement, reprise par le Zapping de Canal+, j’ai rappelé au Premier ministre que si les bonus et la spéculation avaient fait leur retour, la crise n’était absolument pas terminée pour les salariés et les jeunes des quartiers.

J’ai réclamé la revalorisation du SMIC au 1er janvier et l’exonération de taxe d’habitation pour les allocataires du RSA.

Actions nationales, Actualités, Engagements, Interventions auprès du gouvernement »

[5 Nov 2008 | Aucun Commentaire | 2 379 vues]

Je tiens à exprimer ma forte réprobation devant la remise en cause du droit à la retraite à 65 ans pour les salariés du secteur privé. Le Gouvernement avance dans son projet de remis en cause des droits sociaux alors que l’ampleur de la crise financière réclame au contraire un renforcement des protections des salariés.
Je déplore la méthode choisie, qui dévalue le rôle essentiel du Parlement et des partenaires sociaux: sans aucune concertation, au milieu de la nuit de la Toussaint, le ministre du Travail a soutenu sans réserve l’amendement …

Affaires internationales, Emploi »

[16 Juin 2008 | Aucun Commentaire | 2 072 vues]

Les fonctionnaires se mobilisent pour sauver le statut de la fonction publique, gravement menacée par le projet de loi de Nicolas Sarkozy.
Au nom d’un libéralisme qui ne peut supporter la régulation, le partage, la justice sociale, l’Etat de Sarkozy s’emploie à dynamiter l’Etat-providence.
Mais Nicolas Sarkozy n’est pas le seul à « travailler » pour le libéralisme et contre les droits des salariés. L’offensive libérale est européenne.
Lundi soir, les ministres européens ont décidé d’amener devant le Parlement une nouvelle règle : faire passer la durée maximale du travail à 65 heures …