17 octobre 2013 0

Plus de professeurs et de surveillants pour le collège Georges Brassens de Sevran!

Par Francois Asensi

En Seine-Saint-Denis, l’Éducation nationale doit disposer de moyens en adéquation avec les besoins du département, le plus jeune de France. Ainsi, il n’est pas normal qu’une des classes de 3ème du collège Georges Brassens de Sevran soit privé de professeur de français depuis la rentrée. Les parents d’élèves m’ont aussi fait part du besoin de créer un deuxième poste de CPE dans cet établissement.

Je suis donc intervenu auprès du directeur académique du département pour relayer ces revendications et obtenir plus de moyens pour ce collège.

17 octobre 2013 0

Budget 2014: vers toujours plus de libéralisme

Par Francois Asensi

Le budget présenté par le gouvernement socialiste est d’orientation clairement libérale. Les couches moyennes et populaires subissent un véritable matraquage fiscal alors que la finance est globalement épargnée.

Comme sous la droite, la réduction des dépenses publiques se poursuit avec des conséquences terribles pour notre système de solidarité.

Il faut revenir à une vraie politique de gauche. Aussi, les parlementaires ont d’ores et déjà annoncé qu’en l’état, ils voteraient contre ce nouveau budget d’austérité.

9 octobre 2013 0

Non à la réforme injuste des retraites

Par Francois Asensi

La réforme des retraites présentée par le gouvernement est profondément injuste.

En allongeant la durée de cotisations à 43 ans, elle remet en cause notre droit à une retraite digne et prépare l’arrivée en force des assurances privées.

Ce texte qui s’inscrit dans la continuité des réformes libérales de droite engagées depuis 1993 est un nouveau coup dur porté aux salariés.

11 septembre 2013 0

Grâce à la mobilisation extraordinaire des parents, nous avons obtenu l’ouverture d’une classe supplémentaire à l’école Marie Laurencin

Par Francois Asensi

La mobilisation a payé! La direction académique a finalement annoncé l’ouverture d’une classe supplémentaire à l’école maternelle Marie Laurencin de Villepinte.

C’est un grand soulagement pour les familles et le corps enseignant!

Retrouvez l’intervention que j’ai adressée à Jean-Louis Brison, directeur des services académiques de l’Education nationale.

10 septembre 2013 0

Lettre ouverte des députés Front de Gauche au Congrès américain contre l’intervention militaire en Syrie

Par j.carbonell

Dans un courrier adressé aux membres du Congrès américains, les députés du Front de Gauche ont fait part de leur opposition à une intervention militaire en Syrie et appelé les parlementaires américains à rejeter la demande d’intervention militaire du président Obama. Une solution diplomatique sous l’égide de l’ONU doit être plus que jamais privilégiée.

29 août 2013 1

Syrie : La France n’a pas vocation à « punir », mais à protéger les populations et faire respecter le droit international

Par Francois Asensi

J’accueille avec stupéfaction et avec la plus grande inquiétude les récentes déclarations de la diplomatie française à propos d’une intervention militaire en Syrie.

Cette intervention telle qu’elle semble se dessiner, en dehors de toute légalité internationale, avec un risque d’embrasement sans précédent du Moyen-Orient, est absolument inacceptable.

La France n’a pas vocation à « punir », mais à protéger les populations et à faire respecter le droit international. Faire de la morale le prétexte de notre action diplomatique serait une erreur.

23 juillet 2013 0

Les députés du Front de Gauche votent contre le projet de loi sur les métropoles

Par j.carbonell

Lors de l’explication de vote du projet de loi d’affirmation des métropoles, j’ai exprimé à la tribune de l’Assemblée nationale l’opposition totale des députés du Front de Gauche à ce projet centralisateur et antidémocratique.

J’ai de nouveau appelé le gouvernement à soumettre ce texte à un référendum.

Retrouvez le compte-rendu de mon intervention.

19 juillet 2013 0

Métropole du Grand Paris: un coup de force qui ne résoudra en rien les problèmes des Franciliens

Par Francois Asensi

Je suis intervenu lors de la discussion générale du projet de loi d’affirmation des métropoles pour dire toute mes réserves à l’égard de la création de la métropole de Paris.

Ce nouveau monstre bureaucratique entrainera la disparition des intercommunalités et l’effacement de fait de nos communes.

Le gouvernement doit impérativement revoir sa copie pour créer une métropole plus juste et plus solidaire.