Après le 1er tour, ma déclaration

11 juin 2007 3 Par Francois Asensi
Partager sur

Les électeurs m’ont placé en tête de tous les candidats à l’issue de ce premier tour (total gauche : 55,43 % – total droite : 44,57 % ; à Tremblay-en-France, François Asensi arrive en tête avec 48,78 % des voix). Dimanche prochain face à la candidate de l’UMP, je serai le candidat de tous les démocrates, des hommes et des femmes de progrès de Sevran, Villepinte et Tremblay.

Après l’élection présidentielle, l’UMP est en position de dominer de manière écrasante l’Assemblée nationale et l’ensemble des institutions. Les amis proches de Nicolas Sarkozy dirigent déjà la plupart des grands médias.

Le mode de scrutin actuel prive des millions d’électeurs de représentants à l’Assemblée nationale. Cette situation n’est pas saine. Elle est dangereuse pour la démocratie.

Un des mes objectifs prioritaires sera de travailler à une démocratie rénovée et apaisée où toutes les sensibilités démocratiques seront représentées.
Il faut à l’Assemblée nationale une force qui fasse entendre une autre voix que celle des patrons du CAC 40. Il faut des députés qui soient au côté des salariés, de toutes les victimes d’une politique qui va aggraver considérablement les inégalités dans notre pays.

Candidat de toutes les forces de gauche et de la démocratie, et au-delà de toutes les forces de progrès, je ferai entendre la voix d’une opposition constructive et efficace tout en restant ferme sur ses valeurs.

Dans notre circonscription, je continuerai, avec Stéphane Gatignon, maire de Sevran, et Nelly Roland, ma suppléante, Conseillère générale de Villepinte, à faire avancer les dossiers qui concernent notre vie quotidienne.

Durant la semaine qui reste avant le 17 juin, j’appelle au rassemblement le plus large ; j’invite toutes celles et tous ceux qui croient en la démocratie à agir et dialoguer, à convaincre les hésitants, notamment ces milliers de femmes et d’hommes, de jeunes, qui s’étaient mobilisés pour l’élection présidentielle et qui ne sont pas venus voter aujourd’hui. L’enjeu est d’importance. Ensemble, construisons un projet de société novateur, moderne et socialement avancé.


Partager sur