Après l’agression d’un médecin, l’Etat doit assurer la sécurité du personnel soignant à la prison de Villepinte

18 janvier 2013 0 Par Francois Asensi
Partager sur

Un médecin exerçant à la maison d’arrêt de Villepinte a été sauvagement agressé par un détenu, le 7 janvier dernier. Quelques jours plus tard, une nouvelle agression s’est produite.
Inquiets et choqués par ces violences, le personnel exerce depuis son droit de retrait pour réclamer de meilleures conditions de sécurité.

Je suis intervenu personnellement auprès de la Garde des Sceaux pour soutenir leur demande d’effectifs de surveillance supplémentaires, dans un établissement pénitentiaire déjà victime de surpopulation carcérale.

Vous trouverez ci-dessous une copie de mon courrier:

 

Capture_courrier Taubira

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager sur