Lancement de la campagne pièce-jaunes à l’hôpital Robert Ballanger

12 janvier 2015 1 Par Francois Asensi
Partager sur

Retrouvez en image le lancement de la campagne nationale pièce-jaunes à l’hôpital Robert Ballanger:

Pieces jaunes

Pieces jaunes

Pieces jaunes

Pieces jaunes
Retrouvez le discours que j’ai prononcé lors de la cérémonie:

Madame, Monsieur,

J’ai le plaisir d’accueillir la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France pour lancer dans notre établissement sa campagne pièce-jaunes pour l’année 2015.
Près de 7000 projets ont déjà été réalisés en faveur des enfants grâce à l’opération pièce-jaunes.

Cette belle initiative est portée avec beaucoup de volonté et de détermination par Bernadette Chirac, présidente de la Fondation, que je tiens à remercier de sa présence aujourd’hui.
Je veux aussi remercier le parrain de l’édition 2015 Monsieur Christian Karembeu, champion du monde de football avec l’équipe de France, pour son engagement aux côtés de la Fondation et de sa présence parmi nous.

Notre établissement est en train de devenir un pôle majeur pour la prise en charge des enfants et adolescents. Dans quelques semaines, nous inaugurerons en effet le nouveau pôle femme-enfant qui sera abrité dans ce magnifique bâtiment.

Grâce à cette nouvelle structure, l’hôpital Robert Ballanger pourra proposer à ses patients des conditions d’hospitalisation adaptée aux standards actuels, avec un équipement moderne et un environnement plus agréable.

Les capacités d’accueil seront augmentées de manière significative pour répondre au mieux aux caractéristiques de ce territoire jeune et dynamique au point de vue démographique.
Avec 14 lits d’obstétrique supplémentaires, la nouvelle maternité permettra ainsi de passer de 2500 à 3500 accouchements par an. La chirurgie pédiatrique sera également renforcée, tout comme la prise en charge de la néonatalité.

L’attention portée à l’enfant dans cet hôpital ne s’arrête d’ailleurs pas au nouveau bâtiment. Je rappelle que nous avons ouvert il y a quelques mois une nouvelle crèche et un hôpital de jour de pédopsychiatrie.

Grâce au soutien financier de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, plusieurs projets ont déjà pu être réalisés dans cet établissement en faveur du bien-être des enfants à l’hôpital, notamment une aire de jeux et une fresque murale.

Ces aménagements sont utiles pour aider les enfants à s’évader un peu de leur chambre d’hôpital, à oublier le quotidien difficile de l’hospitalisation.
Cette année, l’hôpital Robert Ballanger a décidé, en lien avec les équipes médicales du pôle femme-enfant, de solliciter via l’opération pièce-jaune le financement d’un projet de « thérapies sensorielles » qui permettra d’améliorer la prise en charge physique et psychique de la douleur de l’enfant.

Si la Fondation a souhaité lancer sa campagne pièces-jaunes à l’hôpital Robert Ballanger, c’est aussi parce que notre établissement est au cœur d’un territoire qui subit de plein fouet l’accroissement des inégalités de santé.
De nombreuses études montrent en effet que les conditions sanitaires des habitants de ce département se dégradent par rapport aux autres départements franciliens.
La remise en cause notamment de programmes de prévention bucco-dentaire ou de dépistage de la tuberculose constitue dans ce contexte un signe inquiétant.

Si elle ne peut évidemment pallier le désengagement de l’Etat, la mobilisation des associations et des bénévoles est fondamentale pour que s’exprime la solidarité au quotidien.
Car malgré la crise, les Français sont généreux et prêts à donner de leur temps et de leur argent pour venir en aide aux autres.
La solidarité n’est pas un principe galvaudé, loin de là. En témoigne, la formidable mobilisation des bénévoles aujourd’hui.

Je tiens donc à remercier chaleureusement l’ensemble des partenaires de l’hôpital Robert Ballanger et de la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France pour les multiples animations organisées aujourd’hui.

Je veux aussi saluer les équipes médicales et soignantes du pôle femme-enfant et de pédopsychiatrie pour leur engagement dans ce projet.
Enfin, mes remerciements vont au directeur de l’hôpital M. Pinson et à toute son équipe pour l’organisation de cette journée qui prouve le dynamisme de notre établissement au service d’une noble cause.

Il ne me reste plus qu’à souhaiter à l’opération pièces jaunes 2015 d’être une franche réussite.

Espérons que la collecte de cette année dépasse toutes les attentes.

Alors mobilisons-nous et mobilisez vos proches, c’est important.

Pour contribuer à améliorer la vie quotidienne des enfants à l’hôpital, chaque pièce comptera.


Partager sur