Question d’actualité sur le financement de Daech

18 novembre 2015 0 Par Francois Asensi
Partager sur

Cet après-midi à l’Assemblée nationale, j’ai demandé au Gouvernement de faire toute la lumière sur la complaisance envers Daech de certains pays, Qatar et Arabie Saoudite en tête, avec lesquels notre pays entretient pourtant des partenariats commerciaux privilégiés. Complaisance dénoncée par plusieurs ministres étrangers, américain et allemand.
La nécessaire épreuve de force contre les terroristes n’aboutira que si elle s’accompagne d’un asséchement définitif de ses financements.

Retrouvez ma question en vidéo :

« Monsieur le Premier ministre,

Face à la barbarie qui a ensanglanté notre pays et meurtri la jeunesse de France, les députés Front de gauche partagent une détermination totale à mettre hors d’état de nuire ces fossoyeurs de l’humanité.

Nous saluons l’action exemplaire des services de police, de santé et de secours, à l’œuvre aujourd’hui encore à Saint-Denis.

Oui, l’épreuve de force contre Daech est nécessaire. Mais elle ne pourra aboutir que si elle s’accompagne d’un asséchement de ses sources de financement, et d’un règlement politique pour tous les peuples concernés.

Avec plusieurs millions de dollars tirés chaque jour de la vente du pétrole, Daech dispose d’une puissance de feu inégalée et, reconnaissons-le, d’un proto-Etat.

Il y a plus d’un an déjà, l’ambassadrice de l’Union européenne en Irak affirmait qu’une partie de ce pétrole, transitant par la Turquie, était achetée en bout de course par des Etats européens.

Depuis 2007, nous avons noué des liens étroits avec plusieurs pétromonarchies du Golfe. Ce choix est-il conforme à l’intérêt de la France et à la sécurité de nos concitoyens?

Plusieurs de ces pays, au premier rang desquels le Qatar et l’Arabie Saoudite, sont mis en cause pour leur implication dans le financement du terrorisme.

Comment avons-nous pu maintenir la visite officielle en France du Premier ministre du Qatar et l’inviter à inaugurer hier le salon sur la Sécurité intérieure des Etats ?

Monsieur le Premier ministre, quelles initiatives internationales allez-vous prendre pour couper définitivement les vivres à Daech ? »


Partager sur