« Aujourd’hui, je transmets le flambeau à une nouvelle génération pour faire gagner la gauche »

10 janvier 2017 0 Par Francois Asensi
Partager sur

 

Il y a quelques minutes, à l’occasion des vœux de la municipalité de Tremblay-en-France pour la nouvelle année, j’ai annoncé ma décision de ne pas me représenter comme député aux élections législatives de juin prochain.

C’est une décision mûrement réfléchie et préparée. Dans cette période de crise profonde, j’estime qu’un maire doit rester auprès de sa population, en conservant son rôle de rassembleur au service de la cohésion sociale. J’ai donc choisi de respecter le suffrage universel et de rester maire de Tremblay-en-France.

Représenter les habitants de Sevran, Tremblay et Villepinte à l’Assemblée nationale a été pour moi un immense honneur. Je vous ai défendu avec passion, en voulant constamment porter vos colères et vos espoirs au sein de l’Assemblée nationale. J’ai mis toute mon énergie, pendant 36 ans, à vos côtés.

Que le futur député de la circonscription ne suive pas le sillon que nous avons tracé ensemble me parait inconcevable !

Aussi, aujourd’hui, avec enthousiasme et confiance dans l’avenir, je m’engage avec une nouvelle génération pour porter haut un véritable projet de gauche, émancipateur, dans le droit fil de la tradition démocratique française.

Depuis 2012, Clémentine Autain est ma suppléante à l’Assemblée nationale et votre conseillère régionale. J’apprécie les combats qu’elle mène au quotidien pour la circonscription ; j’apprécie également sa sincérité, sa loyauté, son exemplarité et les valeurs humanistes et républicaines que nous partageons et défendons ensemble.

Je suis convaincu que Clémentine Autain réunit toutes les qualités pour vous représenter à l’Assemblée nationale.


Partager sur