Formidable soirée hier à Sevran pour notre atelier législatif consacré à la santé !

31 mars 2017 0 Par Francois Asensi
Partager sur

Plus de 150 personnes sont venues débattre des questions de santé afin de formuler ensemble des propositions pour défendre une offre de soins égalitaire et accessible à tous.

Le constat est en effet alarmant : cadences infernales à l’hôpital public, dégradation des conditions de travail des professionnels de santé, accentuation de la désertification médicale, déremboursement des soins et privatisation rampante de notre système de santé, médecine scolaire en berne, influence grandissante des lobbys qui pèsent sur le médicament, carences béantes en matière de prévention, fermeture des centres de sécurité sociale (CPAM)…

En cause : la fracture sociale et territoriale qui s’accroît dans ce domaine pourtant vital, la santé. La présence nombreuse de personnels de Robert Ballanger, de René Muret et de la clinique du Vert Galant a permis d’ancrer de façon concrète sur notre territoire les enjeux de l’accès aux soins. Jacqueline Fraysse, députée du Front de Gauche qui a combattu les lois Bachelot et Touraine, a insisté sur la situation dramatique de notre système de santé et l’arnaque du « trou de la sécu ». Que représentent les 4 milliards de déficit de la Sécurité sociale, sur un budget de 1000 milliards, au regard des 60 milliards de l’évasion fiscale, des 40 milliards du CICE qui a bénéficié aux grandes entreprises sans contrepartie en matière d’emploi, des 57 milliards de dividendes distribués aux actionnaires du CAC 40… ? La France est un pays riche : nous avons les moyens d’un accès aux soins pour tous. Or, comme l’a souligné Isabelle Lorand, chirurgienne et dirigeante du PCF, notre pays avait en 1995 le meilleur système de santé du monde. En 2016, la France a été classée au 24e rang !

Au total, ce n’est pas moins de 18 propositions qui ont été formulées lors de cet atelier législatif. Dans la continuité des combats menés par François Francois Asensi, je me suis engagée à porter à l’Assemblée nationale les exigences d’un accès aux soins de qualité, pour tous, partout. Je continuerai à soutenir les salariés de l’hôpital Robert Ballanger et de René Muret. Je me battrais notamment pour l’hôpital public, le remboursement des soins à 100%, un pôle public du médicament, et contre la désertification médicale et la logique de rentabilité dans le domaine de la santé. Vous pouvez compter sur ma détermination. Notre santé vaut plus que leurs profits !


Partager sur