La vidéo du Président de la République recadrant un adolescent au Mont Valérien…

20 juin 2018 0 Par Francois Asensi

La vidéo du Président de la République recadrant un adolescent au Mont Valérien, coupable à ses yeux d’avoir chanté l’Internationale et de l’avoir interpellé familièrement, a déchaîné les commentaires.
Au-delà des questions de formalisme, je suis heurté par le fond du propos d’Emmanuel Macron.

En déniant le droit de chanter l’Internationale au Mont Valérien, le Président de la République a commis une faute historique lourde.
Sur les plus de 1000 fusillés sur ces lieux, les 3/4 étaient des Résistants communistes. Parmi ces centaines d’hommes et de femmes morts pour la France, morts pour nos idéaux de Liberté et de Justice, combien sont tombés sous les balles nazies en chantant cette Internationale ?
Élu d’un territoire, la Saint-Denis-Seine, qui a payé un lourd tribut, je déplore cet anathème.
Je pense au destin de Gaston Bussiere, maire communiste de Sevran, responsable de L’Humanité clandestine, fusillé en 1942 au Mont Valerien? A celui de Jean Hemmen, militant communiste sevranais, commandant des FTP, brigadiste international très impliqué dans l’aide aux Républicains espagnols, fusillé en 1942 au Mont Valérien.

L’Histoire ne peut être réécrite pour servir des basses polémiques partisanes ou les besoins de court terme de la politique spectacle.

Le Président se doit d’être le garant de la mémoire de la Nation, dans toutes ses composantes, dans un esprit de rassemblement et un souci de vérité.

Si la Marseillaise et le Chant des partisans sont naturellement les chants officiels pour cet hommage républicain au Mont Valérien, nul ne peut empêcher un jeune d’exprimer ses opinions et d’entonner un chant historique, pas même les services de l’Elysée.

Car oui, l’Internationale a toute sa place au Mont Valérien, haut lieu de la Résistance française, aux côtés de la Marseillaise et du Chant des partisans.

Biographie de Gaston Bussiere
http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php…

Biographie de Jean Hemmen
http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php…

Article du Parisien

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/hauts-de-seine-le-mont-valerien-raconte-les-derniers-graffitis-des-fusilles-21-02-2018-7571679.php