CATALOGNE – UN PROCÈS POLITIQUE

14 février 2019 0 Par Francois Asensi
Partager sur

Cette semaine s’est ouvert à Madrid le procès de douze dirigeants indépendantistes catalans, poursuivis par la justice après l’organisation d’un référendum d’indépendance interdit par le gouvernement central espagnol le 1er octobre 2017.

Ce procès est une nouvelle démonstration de force d’un pouvoir central aux abois. C’est une réponse totalement disproportionnée et politique qui conduira à une parodie de justice. Comme le souligne Ada Colau, maire de Barcelone, ce procès accentuera les divisions qui rongent aujourd’hui l’Espagne.

J’exprime toute ma solidarité à l’ensemble de ces femmes et de ces hommes, même si je continue à penser que l’indépendance de la Catalogne n’est pas la solution. Aucune répression ne pourra altérer l’identité catalane et celle des peuples qui composent l’Espagne.

La question fondamentale reste celle de la remise en cause du pouvoir central espagnol. Se séparer de l’Espagne ne résoudra rien. Le respect de la diversité des peuples espagnols s’épanouira dans le cadre d’une nouvelle République fédérale, une République sociale et démocratique qui soudera ces peuples.


Partager sur