Port du foulard dans les sorties scolaires

31 mai 2019 0 Par Francois Asensi
Partager sur

Le ministre vient d’annoncer sa volonté de modifier la circulaire de 2004 sur le port de signes religieux à l’école, en l’étendant aux parents d’élèves lors des sorties scolaires. A la suite du large débat sur le port du voile, mené en 2004, un consensus s’était dessiné pour ne pas les soumettre aux mêmes obligations que les personnels, car les parents accompagnateurs restent dans un espace privé pour assurer cette mission. Aujourd’hui, je suis inquiet. Le gouvernement essaie d’instrumentaliser l’école pour influer dans le débat sur la place de l’islam en France. Pourquoi instituer de la division là où se côtoient ceux qui croient et ceux qui ne croient pas ? Sous couvert de « laïcité » une partie de la population est pointée du doigt. Les femmes portant le foulard sont, comme les autres parents, parties prenantes de la scolarité de leurs enfants. Le ministre ajoute de la stigmatisation à la discrimination. Et quel degré de violence peut ressentir un enfant qui voit sa mère privée de l’accompagner lors des sorties scolaires ! De plus, je ne peux que m’étonner du vote de la Sénatrice d’Aulnay-sous-Bois, Madame Delmont-Koropoulis, pour l’amendement instituant cette mesure discriminatoire qui aurait pour conséquence de supprimer purement et simplement les sorties scolaires sur sa commune. C’est parce que je juge que la bataille pour la laïcité est trop importante pour être détournée que je m’oppose fermement à cette proposition.
(Photo prise lors de l’inauguration du RAM)


Partager sur