UN ARRETE ANTI-PESTICIDE POUR PROTEGER LES HABITANTS DU VIEUX-PAYS

17 septembre 2019 0 Par Francois Asensi
Partager sur

A Tremblay, la préservation d’un cadre de vie sain et respectueux de l’environnement est une priorité de longue date de la municipalité. C’est pourquoi j’ai décidé d’interdire par un arrêté municipal l’épandage des pesticides, dont le glyphosate, à moins de 100 mètres des habitations, de l’école Malraux et du ru du Sausset. Dès 2010, j’ai interdit aux services municipaux l’utilisation des produits chimiques destinés à lutter contre des organismes nuisibles aux plantes. Aujourd’hui, à l’heure où l’utilisation de ces produits agite le débat public, il est indispensable que l’Etat prenne ses responsabilités et s’engage dans les plus brefs délais vers l’interdiction totale du glyphosate.
A Tremblay, cette décision s’inscrit dans un engagement de longue date pour la sauvegarde des espaces naturels. Malgré les pressions permanentes des promoteurs et des aménageurs, Tremblay reste la ville la plus verte du département, avec ses 70 hectares d’espaces boisés et 35 hectares d’espaces verts disséminés dans la ville, un parc urbain de 11 hectares, ou encore ses 50 hectares de jardins privés. Au Vieux pays, spécificité départementale, j’ai soustrait à l’urbanisation 400 hectares de terres agricoles que j’entends sauvegarder. A cela s’ajoute la création du parc du Château bleu et des jardins partagés dont 38 familles bénéficient. Ce bilan est enrichi par l’engagement de la municipalité en faveur du développement durable. Tremblay a notamment été une des villes pionnières du développement de la géothermie en Île-de-France. Une énergie propre et renouvelable qui a permis de ne pas rejeter 19 tonnes de gaz à effet de serre en 2018. Aujourd’hui 4900 logements sont reliés au réseau de chaleur urbain à Tremblay. Dans le même sens, grâce à la modernisation de l’éclairage public engagé par la municipalité, ce sont plus de 3,5 millions de Kw/h qui ont été économisés par la ville.
Vous pouvez compter sur la municipalité pour poursuivre son action en faveur de l’amélioration de la qualité de vie à Tremblay.


Partager sur