ESPAGNE : UN PROCÈS FRANQUISTE ?

8 octobre 2019 0 Par Francois Asensi
Partager sur

La Cour suprême doit prochainement livrer son verdict dans le procès des 12 dirigeants indépendantistes catalans, dont 9 d’entre eux se trouvent en détention provisoire depuis près de 2 ans. Ce verdict est attendu dans un climat de regain de tensions : alors que le parquet a requis des peines de prison complètement disproportionnées allant de 7 à 25 ans, 7 militants indépendantistes ont été arrêtés la semaine dernière, soupçonnés de préparer des actions violentes.

J’exprime une nouvelle fois toute ma solidarité à ces 12 femmes et hommes, dont les vies sont mises entre parenthèses dans l’attente de leur jugement. Ce procès politique ne doit pas conduire à accentuer les divisions en Espagne. Car cette parodie de justice, rappelant les pires heures de l’Espagne, n’altérera en aucun cas l’identité catalane et celles des peuples qui composent ce pays.

Je persiste à écrire que la question fondamentale reste celle de la remise en cause du pouvoir central espagnol. S’autonomiser et se séparer de l’Espagne ne résoudra rien. Le respect de la diversité des identités des peuples espagnols ne s’épanouira pas dans le cadre de la monarchie, mais dans celui d’une République fédérale, sociale et démocratique, seule à même de souder ces peuples.


Partager sur