ABANDON D’EUROPACITY : N’ENTERRONS PAS LA LIGNE 17 !

7 novembre 2019 0 Par Francois Asensi
Partager sur

L’abandon définitif du projet Europacity, annoncée cet après-midi, était écrit d’avance. Ce projet de centre commercial pharaonique et de pistes de skis inutiles allait contre le sens de l’Histoire. D’abord car l’offre commerciale sur notre territoire est en inflation, augmentant les risques de friches commerciales et de désertification de nos centres-villes. Et pourquoi avoir des pistes artificielles quand on dispose du plus beau domaine skiable d’Europe ?

Je comprends le désarroi des élus du Val d’Oise, qui souhaitaient le développement du Triangle de Gonesse. Ils sont invités à proposer des projets alternatifs soutenables, qui allient la création nécessaire d’emplois et la consommation raisonnable de terres agricoles extrêmement fertiles.

J’exprime également ma plus vive inquiétude quant à l’avenir de la ligne 17 du métro du Grand Paris. Est-ce que cette décision augure de l’abandon pure et simple de la ligne 17, pourtant essentielle pour le dynamisme de notre territoire et son développement, puisqu’elle desservira le bassin d’emplois du Parc des expositions et l’aéroport Charles-de-Gaulle ? Cette ligne permettra également de fluidifier les déplacements dans un territoire marqué par la thrombose dans le secteur des transports en soulageant le RER B.

J’appelle donc l’État à prendre ses responsabilités et à tenir ses engagements en respectant le calendrier annoncé par le Premier ministre Édouard Philippe en février 2018.


Partager sur